Agriculture et Alimentation

Le Relais : premier bâtiment fertile pour une restauration locale

Un havre de paix au milieu des immeubles / ©Cypriane El-Chami

Permis de végétaliser, fermes urbaines, composteurs collectifs, potagers partagés… Quand il s’agit de remettre du vert dans les villes, les idées fleurissent ! C’est pour retrouver un brin de campagne sur les pavés de Paris que la start-up Merci Raymond s’est lancée dans l’agriculture urbaine. Dernière bouture en date : le restaurant locavore Le Relais.

Un havre de paix au milieu des immeubles / ©Cypriane El-Chami
Un havre de paix au milieu des immeubles / ©Cypriane El-Chami

Aux premiers abords, la rue de la Vacquerie n’a rien d’exceptionnel. Pourtant, il suffit de pousser la porte au numéro 10 et de prendre l’escalier en colimaçon métallique pour que se révèle un petit havre de paix. Nous sommes sur le toit de l’Antenne, entreprise spécialisée dans la production de formats audiovisuels dans le 11e arrondissement de Paris. Ici, les antennes paraboliques et autres bouches d’aération se perdent derrière les feuillages des bambous, les bacs fleuris de toutes les couleurs et le potager vertical fourni. De premières fraises y font même leur apparition, clairsemées parmi d’autres végétaux, comestibles ou non. Une petite douceur accessible à bout de bras et qui fera la joie des salarié.e.s de l’Antenne qui viennent prendre leur pause déjeuner sur ce toit.

Merci Raymond a créé un potager vertical sur le toit de l'Antenne / ©Cypriane El-Chami
Merci Raymond a créé un potager vertical sur le toit de l’Antenne / ©Cypriane El-Chami
Les premières fraises du potager urbain du Relais / ©Cypriane El-Chami
Les premières fraises du potager urbain du Relais / ©Cypriane El-Chami

Un nouvel îlot de fraîcheur, mais pas uniquement. Menthe, basilic,

Le 12 juin 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Le Relais : premier bâtiment fertile pour une restauration locale

Close

Rejoindre la conversation

Alain o. le 13/06/2019 à 10:09

Les premières fraises présentent un feuillage plutôt anémié ; et...un parfum de "greeen washing" ?