Culture & Solidarités et Mouvements citoyens

Le football mixte : mettre un carton rouge aux inégalités

Les Sportif.ve.s, association de football mixte à Paris / ©Cypriane El-Chami

Vendredi 7 juin, l’équipe de France d’Amandine Henry a donné le coup d’envoi de la Coupe du monde de football féminine. Bien que le championnat gagne en popularité, les Bleues ne sont toujours pas logées à la même enseigne que l’équipe masculine. Une association parisienne a décidé de faire fi de ces discriminations, et de revenir au sport-plaisir en jouant en mixité.

Même un dimanche, l’appel du ballon rond est matinal. Il est tout juste 9 heures quand Déborah, présidente de l’association Les Sportif.ve.s, toque à la loge du gardien du gymnase Jules Noël, dans le 14e arrondissement de Paris. Comme d’habitude, Déborah demande les clés des vestiaires, ainsi que le sac bleu qui contient les ballons de football. « Vestiaire 7 pour les hommes, 8 pour les femmes », annonce-t-elle à la vingtaine de courageux et courageuses venu.e.s en démordre sur le sol lisse du gymnase.

Comme tous les premiers dimanche du mois, c’est le « Dimanche du foot mixte ». Un rendez-vous ouvert à tou.te.s où des équipes de cinq s’affrontent amicalement. Ce jour-là, cinq groupes se sont formées, avec une spécificité : autant de filles que de garçons. Déborah était là lors des premiers matches mixtes organisés par Adrien, le fondateur de l’association. Alors qu’il faisait ses études au Québec, Adrien a découvert la pratique de sports mixtes. Rentré en France, il a invité des ami.e.s, hommes et femmes, à disputer un match de football en mixité. Prise au jeu, Déborah a rejoint le groupe. Quelque temps après, l’association Les Sportif.ve.s a vu le jour, en février 2018.

Contrairement à d’autres rencontres organisées par l’association Les Sportif.ve.s, le Dimanche du foot mixte ne nécessite pas de faire partie d’une équipe, ou d’avoir un niveau particulier. Pour participer, il suffit de s’inscrire à

Le 6 juin 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Le football mixte : mettre un carton rouge aux inégalités

Close

Rejoindre la conversation