Zéro déchet

Conservation zéro déchet : vers quel emballage alimentaire se tourner ?



Verre, plastique, carton, papier aluminium… Toute une palette d’emballages alimentaires permet de conserver nos aliments au quotidien. Mais quid des conséquences environnementales et sanitaires de ces contenants ? Lequel privilégier pour tendre vers le zéro déchet ? Petit tour d’horizon.

 

Le verre, champion de l’emballage eco-friendly et sans risque pour la santé

Imaginer le vide absolu dans sa poubelle… Une idée zéro déchet plutôt emballante qui commence souvent par une histoire de contenant alimentaire. Alors que les principaux contenants présents dans les supermarchés comme le plastique, les boîtes de conserve et le carton font figure de mauvais élèves, le verre est le matériau le plus sûr pour conserver les aliments d’un point de vue sanitaire et environnemental. Naturel, imperméable, inerte et neutre, le bocal en verre fait presque un sans-faute. Aucune molécule toxique n’est transmise du récipient vers les aliments qui garderont leurs qualités nutritionnelles.

« Le verre a des qualités incomparables pour ce qui est de la protection de tous les produits alimentaires », confirme Jacques Bordat, président de la Fédération des Industries du Verre. « C’est la référence absolue puisqu’il n’y a aucune interaction entre le produit et l’emballage. C’est d’ailleurs pour cela que tous les équipements de laboratoire sont en verre, pour éviter d’interagir avec les molécules. »

C’est aussi le seul matériau recyclable à 100 % et à l’infini, sans perte de poids ni de qualité, tout en économisant de l’énergie puisqu’il fond à plus basse température. « Le verre est recyclé en boucle fermée. C’est-à-dire qu’une bouteille en verre redevient une bouteille en verre avec exactement les mêmes propriétés », ajoute Jacques Bordat. « Et c’est facile de participer au recyclage en allant déposer son verre dans les 180 000 bornes mises à disposition à chaque coin de rue », conclut-il.

Qu’en est-il de la consigne ? Cette bonne vieille méthode écologique et économique consiste à déposer les bouteilles vides pour les remettre dans le circuit. Un petit geste devenu rare qui fait son retour dans certaines collectivités et chez certains commerçants en France, notamment dans le Var, les Hauts-de-France et le Jura.

« L’évolution du marché a fait que le consigne a un peu disparu. Mais lorsque vous allez dans les restaurants ou les bars, la plupart des bouteilles en verre sont consignées », affirme Jacques Bordat.

Pour résumer, il est toujours préférable d’opter pour des contenants en verre afin de conserver pâtes, farine, riz, légumineuses et de mettre en bocaux ses fruits et légumes frais pour en profiter toute l’année. Petite astuce, la salade reste fraîche plus longtemps si elle est coupée et mise en bocal au réfrigérateur ! Pour l’eau et le lait, les bouteilles en verre restent aussi la meilleure option.

Pourquoi éviter le plastique ?

Très utilisés dans l’agro-alimentaire, les emballages et boîtes en plastique sont pourtant devenus une plaie environnementale avec leurs pollutions et leurs matières premières issue des hydrocarbures. Pire, ils ne sont pas sans danger pour notre santé : plusieurs études scientifiques ont montré que des composants chimiques ajoutés pendant la fabrication des plastiques – tels que le bisphénol A et les phtalates – pouvaient migrer vers les aliments. Le bisphénol A (BPA)

Le 18 septembre 2017
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Conservation zéro déchet : vers quel emballage alimentaire se tourner ?

Close

Rejoindre la conversation

7 astuces pour un pique-nique zéro déchet réussi - Kaizen - Sustainable Development News Portal | Open Team le 25/07/2019 à 17:23

[…] une « lunch box » ou de simples contenants réutilisables sont les bienvenus. Si le verre est complétement inoffensif pour la santé, on peut lui préférer l’inox plus résistant et léger à […]

Les perturbateurs endocriniens : ennemi n°1 - Mon coach zéro déchet le 21/02/2019 à 14:20

[…] Kaizen : vers quel emballage alimentaire se tourner […]

Samuel O. le 04/09/2018 à 18:03

Pour ceux qui veulent en finir avec le plastique et l'aluminium, nous lançons en Octobre en France: My Bee Wrap, Film alimentaire réutilissable en cire d'abeille. C'est naturel, durable, simple d'utilisation et en plus, c'est jolie! :-)
www.mybeewrap.com

Virginie F. le 02/05/2018 à 18:54

Pour un service traiteur, de produits bio et locaux, où peut on acheter des emballages en verre ? Tous les sites "bio" proposent des emballages jetables.
Merci

Manger équilibré, bio et zéro déchet : mes adresses à Strasbourg le 18/02/2018 à 08:01

[…] Sur Kaisen-magazine.com : conservation zéro déchet : vers quel emballage alimentaire se tourner ? […]

Quels contenants utilisés dans mon évolution vers le zéro déchet ? - Jardins de Baugnac le 28/01/2018 à 18:32

[…] à dire que la matière ne doit pas altérer le contenu. L’article du magazine Kaizen , « Vers quel emballage alimentaire se tourner ? » nous conforte dans notre choix pour les contenants en verre. « Pour résumé, il est donc […]

PAHIN le 13/10/2017 à 22:25

le tissu ne rend pas de s...

celyne le 03/10/2017 à 07:20

ok pour la qualité des contenants en verre, mais pas si simple de faire ses courses avec ! hé oui, comment faire la tare de celui-ci dans un magasin bio au moment de passer à la caisse ? au marché, c'est plus réalisable avec le commerçant, et dès lors qu'il n'y a pas une file d'attente qui s'impatiente et que le commerçant lui-même soit coopérant ;) le verre, j'adore, j'adhère mais il y encore quelques finitions à peaufiner :)

bab13 le 30/09/2017 à 15:33

Comment savoir qu'un silicone est du "silicone platine et non peroxydé" ??? j'ai des moules à muffins en silicone, et je n'ai pas la moindre idée sur la nature du silicone...

bab13 le 30/09/2017 à 15:30

Il semble que les carafes filtrantes ne soient pas LA solution pour l'eau, j'ai souvenir d'une enquête Que Choisir il y a un an ou 2 sur la question et qui laissait très dubitatif sur leur utilité...
Pour ma part j'ai opté pour la gourde en inox que je remplis à l'eau du robinet.

Nicketsand le 29/09/2017 à 22:34

Qu'en est il des tissus imprimés/colorés? Peut- on penser que les encres sont saines ou pas?

blackh le 27/09/2017 à 03:30

En magasin bio, les produits en vrac sont souvent plus chers que les produits équivalents emballés : une aberration !!

Moqadem le 19/09/2017 à 16:29

Bonjour et merci encore pour ces précieuses informations.
Je souhaiterais apporter des nuances concernant les produits en vrac.
Après vérification dans plusieurs magasins bio, il s'avère que la plupart viennent de pays étrangers parfois très loin de la France.
Ce n'est donc pas satisfaisant au niveau de l'emprunte carbone.
Le consommateur aura alors à choisir entre moins d'emballage ou les legumes secs de l'autre bout du monde.
Ce n'est pas simple...

Lo le 19/09/2017 à 12:30

Merci pour cet article intéressant concernant notre quotidien.
Le tableau final sur les types de plastique d'emballage est très utile.

Trois petites remarques cependant :
1. Une faute d'orthographe : "Quand-est-il de la consigne ? "
L'écriture exacte en "qu'en est-il", raccourci de qu'est ce qu'il en est.

2. "Pour faire ses courses et préparer ses déjeuners emportés, les contenants en verre sont donc les meilleurs alliés."
Pour les achats en vrac au marché, en magasin et même en grande surface, des sacs jetables en papier recyclé ou en cellulose imitant le plastique sont aujourd'hui fournis gratuitement. Le consomacteur peut préférer des sacs en coton bio lavables et réutilisables vendus en magasin bio. Pour les sandwiches et gouter, la tendance est aussi aux emballages en tissus imperméabilisés à la cire d'abeille (bee's wrap) dont vous proposez la recette.
Les bocaux en verre sont parfaits pour stocker les aliments à la cuisine, mais ils sont fragiles et assez lourds : pour faire ses courses de vrac et emballer un sandwich ou un gouter, on préfère vraiment le papier ou le tissus.

3. "L'emballage cartonné recyclé un faux ami." Sans nier les problèmes de migration des huile minérales vers les aliments, ceux-ci ne sont pas comparables à la pollution avérée que représentent les boites de conserves et les plastiques divers, tant pour leur fabrication que pour le transfert de particules vers les aliments. A ce sujet, l'achat le plus polluant pour la santé et l'environnement est certainement la bouteille d'eau en plastique. On pourrait suggérer l'utilisation de carafes de filtration d'eau du robinet à la maison et de gourdes en inox ou autre matériau neutre pour le transport des boissons - là où on évitera le verre à cause de ses seuls défauts : sa fragilité et son poids...

GUILLEMAIN le 19/09/2017 à 10:20

Merci pour ces précieuses informations pratiques. Cet article devrait être diffuser largement.