Culture & Solidarités

La Forêt Escargot, un musée de street art itinérant

La Forêt Escargot - © Cypriane El-Chami

Véritable musée dans la rue, La Forêt Escargot s’est installée le 12 juillet dernier place de la Bataille-de-Stalingrad, dans le 19ème arrondissement de Paris. À l’origine du projet, l’association Inzouk Assoc, qui organise des événements culturels autour du street art. Après La Réserve Malakoff, en 2016, elle a proposé à 26 artistes de transposer leur univers en utilisant le plus souvent des matériaux récupérés.  Pensée comme une promenade à la rencontre du minéral, du végétal, de l’animal, l’exposition questionne la place de l’humain. Après son inauguration parisienne, La Forêt Escargot roulera sa bosse à travers toute la France.

La Forêt Escargot - © Cypriane El-Chami - reportage Kaizen Magazine.JPG
La Forêt Escargot trône place de la Bataille-de-Stalingrad jusqu’au 10 septembre 2019 / © Cypriane El-Chami
À l'entrée de la Forêt Escargot, le cockpit du street-artiste SNEZ / © Cypriane El-Chami
À l’entrée de la Forêt Escargot, le cockpit du street-artiste SNEZ / © Cypriane El-Chami
La Forêt Escargot - © Cypriane El-Chami / reportage Kaizen Magazine
Sous la coquille de l’escargot, l’exposition est une œuvre à part entière, où les sculptures se répondent / © Cypriane El-Chami
Le thème commun aux œuvres de cette exposition est la forêt / © Cypriane El-Chami
Le thème commun aux œuvres de l’exposition est la forêt / © Cypriane El-Chami
Certaines œuvres sont engagées comme celle-ci de Sly2, en hommage aux activistes écologiques / © Cypriane El-Chami
Certaines œuvres sont engagées comme celle-ci de Sly2, en hommage aux activistes écologiques / © Cypriane El-Chami
Pour réaliser ces œuvres, les street-artistes ont souvent utilisé des matériaux récupérés. Ici, les girafes de Mosko sont réalisées à partir de bombes de peintures / © Cypriane El-Chami
Pour réaliser ces œuvres, les street-artistes ont souvent utilisé des matériaux récupérés. Ici, les girafes de Mosko sont réalisées à partir de bombes de peintures / © Cypriane El-Chami
La Forêt Escargot - © Cypriane El-Chami / reportage Kaizen Magazine
Les artistes ont déniché des trésors dans des déchetteries © Cypriane El-Chami
Graffiti, sculpture, peinture, photographie... L'art sous plusieurs formes est représenté dans la Forêt Escargot / © Cypriane El-Chami
Graffiti, sculpture, peinture, photographie… L’art sous plusieurs formes est représenté dans la Forêt Escargot / © Cypriane El-Chami
La Forêt Escargot - © Cypriane El-Chami / reportage Kaizen Magazine
Une mer de déchets… avec ces objets de notre enfance © Cypriane El-Chami
Pour découvrir le travail des street-artistes, la Forêt Escargot propose également une galerie et une boutique / © Cypriane El-Chami
Pour découvrir le travail des street-artistes, la Forêt Escargot propose également une galerie et une boutique / © Cypriane El-Chami
Nhésitez pas à faire le tour de la Forêt Escargot par lextérieur également ! / © Cypriane El-Chami
La Forêt Escargot se visite aussi à l’extérieur ! / © Cypriane El-Chami

Par Cypriane El-Chami

Infos pratiques :

La Forêt Escargot, à visiter place de la Bataille-de-Stalingrad à Paris, jusqu’au 10 septembre 2019.

L’exposition est ouverte au public du lundi au dimanche, de 15h à 22h.

L’entrée est de 5€ pour les adultes, 3€ pour les enfants de moins de 12 ans, gratuite pour les enfants de moins de 3 ans.

Plus d’informations à retrouver sur le site internet de l’exposition.


Lire aussi :

Mademoiselle Maurice, une artiste ultra­-positive qui colore la ville

Les détournements urbains de Oakoak

Boutique : je passe à l'acte !

Agenda Colibris 2020

13,00 €

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros

34,00 €

Hors-série "Les 4 saisons végétariennes"

9,50 €

Kaizen 45 : Marche et rêve

6,00 €

En lien avec le sujet

contenu abonnés
| Herboristerie

Arnica, l'or des Vosges

La Forêt Escargot, un musée de street art itinérant

Close

Rejoindre la conversation