Herboristerie

Arnica, l'or des Vosges



Cousine de la marguerite, Arnica montana est l’une des plantes médicinales les plus connues et les plus utilisées de nos jours, notamment contre les bleus, les contusions, les douleurs articulaires ou musculaires. Ses vertus thérapeutiques sont décrites dans les traités de médecine de la Grèce antique. En France, 90 % de la production d’Arnica sauvage vient du plateau du Markstein, à 1000 mètres d’altitude, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges, l’un des rares lieux où cette plante pousse en France et où la cueillette est strictement réglementée.  Voyage en images.

Reportage réalisé par Éléonore Henry de Frahan (Collectif Argos).

arnica

Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Cueillette des capitules. Macérées dans l’huile, elles donneront une excellente huile de massage pour les courbatures, ecchymoses…

Cueillette de l’Arnica dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges sur le plateau du Markstein, à plus de 1000 mètres d’altitude. En France, 90 % de l’Arnica sauvage vient de ce lieu, et la cueillette y est strictement réglementée.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. Eric Brisbare, cueilleur indépendant et accompagnateur en montagne, réalise des huiles à l’Arnica de manière traditionnelle.
Cueillette de l’Arnica. Plateau du Markstein. 25 juin 2018. En France, 90 % de l’Arnica sauvage vient de ce plateau. Sur 120 hectares de terrain, 55 cueilleurs autorisés récolteront à la main pour les laboratoires comme Boiron, Weleda, Lehning ou pour des productions d’huiles de massage artisanales.

Le 19 juillet 2018
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Arnica, l'or des Vosges

Close

Rejoindre la conversation