L’être humain ne pourrait pas vivre sans arbres



Appréhender les arbres, c’est mieux comprendre les racines de l’être humain ! De par leurs apports en oxygène et en biodiversité, ces végétaux géants constituent un pilier du monde vivant. Ainsi, « la forêt joue un rôle déterminant pour la survie de l’humanité », affirmait Francis Hallé dans Kaizen 10. En cette Journée internationale des forêts, l’heure est à l’émerveillement.

arbres

À LIRE…

La vie secrète des arbres

Ils communiquent, s’entraident, se défendent, mémorisent : plus de doute, les arbres ont des capacités que l’on croyait réservées au monde animal !  Dans son livre La vie secrète des arbres (2017), le forestier allemand, Peter Wohllenben, nous balade en forêt à la rencontre de ces végétaux géants régis par un monde invisible et surprenant. S’il s’appuie sur des études scientifiques, l’auteur a fait le choix audacieux d’un conte pédagogique où les arbres sont dotés d’intentions et de caractéristiques humanisées pour interpeller le lecteur sur leur extraordinaire vie sociale. Ainsi, il parle de « mères-arbres » qui nourrissent les « enfants-arbres » ou encore d’amitié et de solidarité pour qualifier leurs liens. Sans doute, leur longévité et discrétion nous ont longtemps éloignés du monde végétal pourtant très actif. Le mot écologie prend ici tout son sens avec la description du système forestier où tous les organismes vivants sont reliés. On regrettera juste le style parfois un peu trop vulgarisé et peu rythmé de ce livre atypique au détriment des précisions scientifiques : la rançon de la gloire pour cet ouvrage déjà vendu à plus de 650 000 exemplaires en Allemagne et traduit en 32 langues.

 

Texte : Sabah Rahmani

Infographie : Simon Beyrand

Icônes : freepik


Pour aller plus loin, lire aussi :

La plante et ses sens, de Daniel Chamovitz, Buchet-Chastel, 2014.

Brillant green, de Stephane Mancuso, Michael Pollan, 2015.


Lire aussi : Luc Jacquet : protéger c’est avant tout aimer

Lire aussi : Agroforesterie

L’être humain ne pourrait pas vivre sans arbres

Close

Rejoindre la conversation