Énergie

Sortons du pétrolithique !



La semaine du 10 mars, le seuil d’alerte maximal aux particules (80 microgrammes de particules par mètre cube) a été dépassé pendant cinq journées consécutives dans plusieurs régions de France. Les média étrangers s’en sont donnés à cœur joie en comparant la pollution française avec celle de la Chine. (Ce qui relève du french bashing plus qu’autre chose, le seuil ayant atteint près de 600 microgrammes à Pekin et se situant généralement entre 200 et 300). Pour autant, la situation devient suffisamment grave (et pour une fois visible) pour que nos candidats aux élections municipales se saisissent du dossier. Et tout particulièrement dans les grandes agglomérations, Paris en tête. Non seulement il est temps de sortir du « Tout voiture » comme l’écrit Frédéric Denhez dans son très bon livre du même nom, mais, plus encore il faut sortir de l’ère du pétrolithique ! (comme le dit avec malice Pierre Rabhi).

pollution

Le pétrole a certes été un combustible bon marché, à la plasticité et au rendement excellent. Il nous a permis des avancées formidables dans nombre de domaines. Mais, si l’on y regarde de plus

Le 17 mars 2014
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Sortons du pétrolithique !

Close

Rejoindre la conversation