Eaux

François Sarano : Océan dernier espace sauvage



François Sarano est un expert mondial des fonds sous marins : docteur en océanographie, il a participé à une vingtaine d’expéditions à bord de la Calypso en tant que conseiller scientifique du Commandant Cousteau.
 
François Sarano

Pascal Greboval – Comment vous est venue l’idée de photographier l’océan et ses habitants ?

François Sarano – Au sein de l’équipe Cousteau, à bord de la Calypso, j’ai profité des conseils que mes amis photographes m’ont donnés. C’est surtout le besoin de témoigner qui m’animait, de rendre compte de nos observations, d’expliquer. Mais les notes et les croquis ont autant d’importance à mes yeux que la photo.

P. G. – Quelle évolution avez-vous constatée dans les fonds sous-marins depuis que vous avez commencé à plonger ?

F. S. – Mon expérience corrobore celle des scientifiques : de nombreuses espèces sont en voie de disparition à cause de la surpêche, en d’autres termes l’avidité humaine. La raison est simple, on pêche des poissons de plus en plus petits qui n’ont plus le temps d’atteindre la taille de maturité sexuelle pour se reproduire. Le thon rouge en Méditerranée est un exemple frappant, on ne pouvait pas imaginer il y a 40 ans qu’il deviendrait si rare. De même, certains requins , les raies, les merlus sont en voie de disparition, alors que dans les années 1980 avec la Calypso, on en observait un grand nombre. On peut voir également des espèces remonter vers les zones septentrionales à cause du réchauffement de l’eau.

Mais ce

Le 23 novembre 2012
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

François Sarano : Océan dernier espace sauvage

Close

Rejoindre la conversation