L’Ideas Box de Bibliothèques Sans Frontières : la culture comme droit fondamental



Pour porter la culture, l’information et l’éducation à ceux qui en sont éloignés, partout dans le monde, Bibliothèques Sans Frontières a conçu un outil innovant : l’Ideas Box. Depuis 2014, cette ONG française a déployé près de cent médiathèques portatives en kit à travers le monde, principalement dans les camps de réfugiés.

Convaincue que les livres sont des « armes d’instruction massive », Bibliothèques Sans Frontières a conçu des médiathèques nomades, destinées principalement aux réfugiés qui ont quitté leur pays en guerre. Grâce à ces Ideas Box, l’ONG contribue à répondre aux besoins culturels et intellectuels fondamentaux des populations en danger, tels les demandeurs d’asile en transit à Louvroil (Nord). À l’automne 2018, Bibliothèques Sans Frontières a déployé une Ideas Box dans un local de Mots & Merveilles, une association de prévention et de lutte contre l’illettrisme basée à Aulnoye-Aymeries, une commune voisine. Regard noir concentré, écriture bleue d’écolier, un homme recopie ces phrases sur un cahier : « Bonjour. Je m’appelle Soran. Je suis irakien. J’ai 42 ans. » L’apprentissage de la langue française est pour lui le sésame d’une autre vie dans notre pays en paix. Arrivé il y a six mois, avec son épouse et leurs quatre enfants, Soran est inscrit depuis deux semaines à « l’école » de Mots & Merveilles ».

L’association Mots et Merveilles à Louvroil dans le Nord, utilise l’Ideas Box de Bibliothèques Sans Frontières comme outils d’alphabêtisation des migrants. ©Jéromine Derigny

Assise à ses côtés, Nathalie Dumesnil, assistante pédagogique, l’aide à décrypter les arabesques de notre langue dans le pli des livres et autres supports d’apprentissage que recèle l’Ideas Box. Autour de l’apprenant et sa professeure, des cartes du monde et des affiches recouvrent des pans de mur : « J’apprends à conjuguer », « La France et ses symboles » ou « L’alphabet et ses 26 lettres ». Les profils et niveaux scolaires des demandeurs d’asile accompagnés par Mots & Merveilles sont très divers : âgés de 16 à 50 ans environ, ils sont originaires d’Afghanistan, du Pakistan, du Soudan, de Somalie… Certains ne sont pas allés à l’école. « La variété des outils pédagogiques que l’on puise dans l’Ideas Box nous permet de nous adapter à chacun de ces profils, explique la salariée de l’association. Nous pouvons ainsi répondre au mieux à leurs attentes : s’initier au Français, se perfectionner pour passer un examen en vue d’une naturalisation, suivre la scolarité de ses enfants ou, comme certains Algériens qui parlent déjà français, maîtriser

Le 14 août 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

L’Ideas Box de Bibliothèques Sans Frontières : la culture comme droit fondamental

Close

Rejoindre la conversation