Santé

Générations cobayes vous guide vers l'éco-orgasme



Leur nom de code : Générations cobayes. Objectif : prendre le contrôle sur sa santé. Leur cible : les 18-35 ans. Leur méthode : informer, rencontrer, animer et influencer à travers conférences, ateliers DIY, campagnes Web et apéros.

Se nourrir, se maquiller, se laver, faire ses lessives, sa vaisselle, dormir : lors de chacune de ces actions quotidiennes, nous sommes exposés à de multiples perturbateurs endocriniens, molécules qui perturbent l‘organisme. Boîtes de conserve, emballages, cosmétiques, jouets, produits d’entretien… Ces perturbateurs se cachent et se faufilent partout pour votre plus grand mal ! L’association Générations cobayes informe sur les potentiels dangers causés par ces perturbateurs mais également sur les OGM, la pollution de l’air intérieur, les pesticides, les nanoparticules, les additifs alimentaires, les ondes électromagnétiques et guide les consommateurs vers des produits qui se veulent plus inoffensifs pour l’humain et l’environnement.

À coup de vidéos délirantes, d’articles informatifs, de conférences et d’ateliers do it yourself pour réaliser ses propres cosmétiques et produits ménagers, les cobayes se glissent sur la toile et dans les festivals de la France entière pour divulguer de précieux conseils à l’intention des jeunes : comment lire une étiquette, quels produits choisir, comment cuisiner sain… « Tout est gratuit, sauf les ateliers DIY qui coûtent environ 5 euros par participant. À chaque session, les adhérents fabriquent deux produits. Cette somme correspond au prix des matières premières achetées pour l’occasion. Par ailleurs, lors des conférences que nous organisons, nous donnons des solutions concrètes pour vivre sainement », développe Sandrine Gras, chargée de campagne et du contenu scientifique du mouvement Générations cobayes.  Et ça marche ! 100 000 jeunes entre 18 et 35 ans ont déjà profité de ces outils ou des conseils prodigués par le mouvement. Et 900 sont engagés bénévolement à ses côtés. « Nos bénévoles  ont majoritairement entre 22 et 28 ans », poursuit Sandrine Gras. « Ils sont le poumon du mouvement. Sans eux, beaucoup de choses ne seraient pas possibles.»

Proposer des solutions plutôt qu’effrayer

Pour sensibiliser les jeunes autour des questions environnementales, alimentaires et sexuelles, rien de tel que l’humour. « Nous abordons des

Le 27 mai 2016
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Générations cobayes vous guide vers l'éco-orgasme

Close

Rejoindre la conversation

Eva le 25/05/2017 à 22:49

Dans le domaine de l'éco-orgasme j'ai quelques remarques:
1) pourquoi représentez vous seulement un homme et pas un couple
2) je m'attendais à lire quelque chose sur la pollution psychique pornographique qui "salit" l'exploration de son corps et de celui du partenaire. (et plutôt évoquer par exemple la méditation orgasmique puisque vous inventez ce joli mot d'éco-orgasme!
3) un conseil de lubrifiant naturel et alimentaire: huile de coco
4) pouvez-vous éviter les fautes d'orthographe (au moins 2)