Bien-être

Byron Katie : l’art de métamorphoser
ses souffrances en joie 

Byron Katie ©Scott London

Byron Katie propose une voie nouvelle et originale pour cheminer à l’intérieur de soi. Avec Le Travail (The Work en anglais), il est possible selon elle de renouer avec une paix durable. Traduite dans près de 40 langues, sa méthode a déjà fait des millions d’adeptes. Rencontre.

À la suite d’une dépression de plus de 10 ans, vous avez élaboré une méthode originale pour sortir de cet état. Que s’est-il passé ?

En effet, j’avais fait une dépression extrême qui m’empêchait de faire beaucoup de choses au point même que parfois je ne pouvais pas quitter la maison, ni même ma chambre. Puis un jour, en une matinée tout a changé. Alors que je dormais par terre – parce que je ne pensais même pas mériter de dormir dans un lit – un cafard est passé sur mon pied et je me suis réveillée. À cet instant je n’étais pas dans l’identification et j’ai vu comment le monde était créé : mon monde était créé à partir de mes pensées. C’est là que j’ai compris qu’en réalité je ne faisais que croire mes pensées, des pensées toujours liées au passé et à l’avenir qui m’empêchaient de vivre ma vie.

J’ai vu alors en un instant que lorsque je croyais mes pensées je souffrais et que lorsque je n’y croyais plus et que je ne m’identifiais plus à elles, je ne souffrais pas. J’étais frappée de voir à quel point c’était remarquablement simple. J’ai alors éclaté de rire, comme si le rire était la seule chose au monde, comme si en un instant, j’avais découvert le secret de l’univers. C’est là que le Travail (The Work) est né.

En quoi consiste cette méthode ?

En apprenant à me remettre en question tous les jours, j’ai pu élaborer quatre interrogations de base applicables à toute situation qui me préoccupe, qui génère de la souffrance ou de la colère :

1 – Est-ce vrai ?

2 – Puis-je être absolument certain-e que c’est vrai ?

3 – Quelle réaction suscite en moi cette pensée ?

4 – Qui serais-je sans cette pensée ?

Lorsque les gens se recueillent dans ces questions, ils commencent à comprendre la source et la cause de leur souffrance, et comment ils la créent eux-mêmes. Le Travail est une investigation et une méditation sous forme de retournement envers soi, une manière d’examiner nos pensées avec scepticisme pour trouver ses propres réponses et accéder à sa

Le 19 juin 2018
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Byron Katie : l’art de métamorphoser
ses souffrances en joie 

Close

Rejoindre la conversation

axel p. le 30/05/2019 à 15:12

Il me semble y retrouver une certaine analogie avec le processus de filtrage de "l'information" dont nous fait part Socrate avec son "teste des 3 passoires".
Au final se que nous recevons est il bon pour nous?