Le jus d’orange, une réalité acide



Les Français en raffolent. Ils en consomment 27 litres par habitant et par an.

Mais l’essentiel du jus d’orange que nous consommons provient d’immenses plantations au Brésil. On y pratique l’agriculture intensive, les vergers sont arrosés de pesticides et, les petites mains qui cueillent les oranges travaillent dans des conditions pénibles. Quant à l’atout santé, là aussi il y aurait quelques pépins dans le fruit ! Sait-on qu’un verre de jus d’orange serait aussi sucré qu’un verre de soda ? Et que la vitamine C est volatile ?

Le jus d’orange, une réalité acide

Close

Rejoindre la conversation

{Éco-défi} Pourquoi manger bio, local et de saison? | Échos verts le 07/06/2015 à 01:54

[…] prouvent malheureusement le contraire et donnent un tout autre goût à notre verre quotidien de jus d’orange ou à notre tablette de chocolat […]