Parentalité positive

Catherine Dumonteil
"L'apprentissage doit être un plaisir, quelque chose de merveilleux"



Consultante familiale, formatrice aux techniques d’éducation bienveillante, Catherine Dumonteil Kremer est auteur de plusieurs ouvrages sur l’éducation respectueuse, dont “Elever son enfant… autrement”,  souvent qualifié de bible de l’éducation alternative. Elle est également fondatrice de l’association La Maison de l’Enfant et la liste de discussion « Parents Conscients » qui est le plus grand groupe francophone de soutien à la parentalité positive. Elle répond aux questions d’Alexandre Sattler pour la voix du Kaizen.

 

 Partie 1 :

Partie 2 :

Extraits :

« Je préfère le mot accompagnement que le mot « éducation », parce que l’éducation signifie finalement « formater ». Depuis des générations on a un peu l’idée du parent potier qui considère que l’enfant est un bloc d’argile qu’il pourrait modeler comme il le souhaite alors qu’on peut aussi se dire qu’on pourrait devenir des parents jardiniers et simplement arroser la plante et la laisser pousser.»

« La punition n’est pas quelque chose de positif dans l’accompagnement de l’enfant. Cela produit un stress et une crainte du parent chez lui qui dégrade la notion de lien. »

« La parentalité positive ne veut pas dire qu’il y a une parentalité négative. Le concept a été accaparé et se définit comme le non recours à la violence éducative ordinaire. Je préfère le terme de parentalité créative. »

Aller plus loin

contenu abonnés
contenu abonnés
contenu abonnés

Catherine Dumonteil
"L'apprentissage doit être un plaisir, quelque chose de merveilleux"

Close

Rejoindre la conversation