DIY DécoMoins de 30 min

Créer son propre terrarium en 6 étapes !



Véritable petit jardin sous verre, le terrarium est devenu une tendance de décoration intérieure. Facile à entretenir puisqu’il ne nécessite que très peu d’arrosage, ce paysage miniature humide est facile à réaliser soi-même. Il est idéal pour celles et ceux qui n’ont pas forcément la main verte et pour amener un coin de verdure miniature dans votre maison sans que vos chats, si vous en avez, n’abîment vos plantes. Pour ce tuto, Kaizen vous propose de créer un terrarium tropical fermé avec des plantes humides.

 

par Maëlys Vésir 

 

MATERIEL 

 

1 contenant en verre translucide qui se ferme (bocal, bonbonne, dame jeanne etc.).

Des matériaux pour drainer le fond du bocal : petits cailloux, gravier, pouzzolane, billes d’argile…

Du substrat (terreau universel).

Des mini plantes humides : fougères, ficus ginseng, fittonia, etc.

NB : Les cactus et les succulentes sont à éviter dans un terrarium humide car non adaptés. Privilégiez-les pour un terrarium sec et ouvert. 

De la décoration naturelle : mousse, galets…

Du charbon végétal (optionnel).

Du sable (optionnel).

Des mini figurines (optionnel).

1 entonnoir.

1 baguette/fourchette/cuillère pour creuser les trous.

1 accessoire pour tasser (ici un bouchon de liège attaché à une baguette chinoise).

 

TUTO 

Disposez le drainant (ici petit cailloux et gravier) dans le fond de votre contenant sur une hauteur de 1 à 2 cm.

Ajoutez le substrat préalablement humidifié. Astuce : pour avoir une terre bien aérée et éviter la formation de champignons ou de moisissures, mélangez le terreau avec de la terre, du sable et du charbon végétal.

Tassez ensuite le substrat pour une hauteur de 4 à 5 cm.

A l’aide d’une baguette ou d’une cuillère, creuser des trous et disposez vos plantes. Assurez vous qu’elles ne touchent pas la paroi du bocal.

Ajoutez la mousse autour de vos plantes…

…et les éléments de décoration comme des galets, des figurines, des petits bouts de bois…

Et voilà ! Votre petit écosystème fermé est terminé !

 

Trouvez-lui une place d’exception dans une pièce lumineuse mais pas en contact directe avec la lumière et arrosez une fois par mois à l’aide d’un vaporisateur. Observez régulièrement votre terrarium afin de voir si la terre n’est pas trop sèche, si des moisissures ne se forment pas. Si les parois du contenant deviennent humides, ouvrez le bocal pour aérer puis refermer.

Ce contenu a bien été ajouté
à vos réalisations Do it yourself

ok
Close

Créer son propre terrarium en 6 étapes !

Close

Rejoindre la conversation

Proposer un DIY

Envoyez-nous vos idées de Do it yourself :
nous les réaliserons et les publierons sur le site de Kaizen !

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez vérifier ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Close