Alimentation et DIY CuisineMoins de 30 min

Concocter son tartare d'algues : 1000 vertus en pot



Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés… et algues pardi ! Cette recette savoureuse et vitaminée emportera vos papilles en bord de mer. Un tartare des plus originaux, simple et rapide à réaliser ! Le tartare d’algues est idéal pour vos apéros estivaux et saura convaincre les plus réfractaires aux goûts iodés.

Les bienfaits des algues comestibles

Si au premier abord, leur apparence n’est pas très appétissante, les algues pourraient être une solution nutritive locale et alternative pour nourrir la planète de demain. Déjà bien ancrée dans la consommation des pays asiatiques depuis des millénaires, la réglementation européenne autorise commercialisation des algues depuis une vingtaine d’années seulement.

Comme tous les végétaux, les algues alimentaires regorgent de substances bénéfiques. Elles varient en fonction de leur couleur, texture et propriétés : laitue de mer, spaghetti de mer, nori (qui entoure généralement les makis), wakamé, kombu, dulse...  Les algues comestibles absorbent directement les minéraux présents dans la mer. De ce fait, elles amassent davantage de calcium et de fer que les plantes terrestres. Peu caloriques, les algues regorgent de nombreux antioxydants, de fibres, d‘iode, d’acides gras polyinsaturés, d’oméga-3 et de vitamines. En ce sens, elles sont véritablement nos « légumes de mer » et sont particulièrement adaptées à un régime végan. Les algues comestibles favorisent la lutte contre la prise de poids, la fatigue et le cholestérol. Leurs apports nutritionnels pourraient également favoriser la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires.

Où puis-je m’en fournir ?

Les boutiques bio et les épiceries fines commercialisent les algues françaises, dont la quasi-totalité est bretonne. Quant aux algues des pays d’Asie, on en trouve dans les magasins asiatiques et de plus en plus dans les grandes surfaces. Présentes parfois au rayon frais, il est plus courant de les acheter déshydratées. Séchées, elles peuvent se présenter sous diverses formes : entières, coupées, en feuilles, en paillettes ou en poudre.

Ingrédients (pour un pot de 30 cl) :

  • ½ verre d’algues déshydratées en paillettes mélangées (ou « salade du pêcheur ») / ou algues fraîches aux choix : nori, ikwakamé, dulce, laitue de mer…
  • Eau filtrée / Eau de source
  • 1 grosse échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon frais
  • 1/2 citron
  • 1 grosse cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre en grains
Recette du tartare d'algues - Kaizen
Ingrédients et matériel du tartare d’algues ©Louna Boulay

Matériel :

  • Un mixeur ou un hachoir
  • Un presse-citron
  • Un couteau
  • Un petit pot de confiture vide pour conserver le tartare d’algues

Bannière Do It Yourself spécial autonomie 100 DIY

La recette d’Hélène :

Si vous utilisez des algues déshydratées, la veille de la préparation, réhydratez-les dans un verre avec le même d’eau de source. Les algues doublent ou triplent de volume et retrouvent ainsi leur aspect naturel.

  1. Épluchez et coupez finement l’échalote, l’oignon frais et la pointe d’ail.
  2. Ajoutez-y le jus de citron.
  3. Mixez le tout.
  4. Mélangez la mixture aux algues réhydratées.
  5. Salez et poivrez la préparation.
  6. Ajoutez l’huile d’olive jusqu’à obtenir une préparation onctueuse à tartiner.
  7. Assaisonnez davantage selon la convenance.
  8. Placez le tartare 1h ou 2h au frais afin de le raffermir. Conservez-le au frais.
Recette du tartare d'algues - Kaizen
Découpez échalote, ail et oignon © Louna Boulay
Recette du tartare d'algues - Kaizen
Versez le jus de citron dans le bol du mixeur ©Louna Boulay
Recette du tartare d'algues - Kaizen
Assaisonnez à souhait ©Louna Boulay

Dégustation :

  • On présente le tartare d’algues sur une tranche de pain (légèrement grillée) au levain, froment, seigle ou sarrasin. Les adeptes du croustillant peuvent l’étaler sur des toasts ou craquottes. Idéal à l’apéro ou lors de dîners d’été.
  • On peut également s’en servir pour agrémenter les crudités, les salades de pâtes ou de riz ou une tourte aux fruits de mer.

Astuces :

  • Ne jetez pas l’eau de source qui a réhydraté les algues desséchées. Utilisez plutôt cette eau iodée pour vos bouillons ou pour arrosez vos plantes !
  • Après l’hydratation des algues à l’eau filtrée, vous pouvez y ajouter du citron, du vinaigre de cidre ou du vin blanc.
  • Pour colorer le tartare d’algues et accentuer son goût, vous pouvez l’assaisonner de petites câpres, de cornichons en rondelles ou de dés de gingembre et de curcuma frais.
Recette du tartare d'algues - Kaizen
Le tartare d’algues est prêt à être dégusté ! ©Louna Boulay

par Louna Boulay


 Lire aussi :

Le ghee (ou ghî) fait maison

 #7JoursVégane : Préparez un goûter gourmand, avec moins de sucre

Boutique : je passe à l'acte !

Hors-série "Les 4 saisons végétariennes"

9,50 €

Manger moins (et mieux) de viande

8,00 €

Délicieusement Green

16,90 €

Hors-série 3 : Comment devenir autonome (T1)

12,00 €

En lien avec le sujet

| Culture & Solidarités et Mouvements citoyens

Christian De Boisredon : "Le journalisme de solutions a un double impact"

Ce contenu a bien été ajouté
à vos réalisations Do it yourself

ok
Close

Concocter son tartare d'algues : 1000 vertus en pot

Close

Rejoindre la conversation

Proposer un DIY

Envoyez-nous vos idées de Do it yourself :
nous les réaliserons et les publierons sur le site de Kaizen !

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez vérifier ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Close