Énergie

Vivre en habitat participatif, c'est mieux et moins cher



Vivre en habitat participatif – en « oasis » dirait Pierre Rabhi –, c’est mettre en commun des valeurs qui favorisent un vivre-ensemble harmonieux avec un faible impact environnemental. C’est aussi un moyen de réduire ses besoins économiques. Décryptage.

L’habitat participatif, c’est 10 à 30 % moins cher à l’achat et à la construction

habitat participatif

Économie de consommation en fonction du nombre de famille sous le même toit

habitat participatif

Infographie extraite de notre numéro spécial Oasis coédité avec le Mouvement Colibris.

 


Lire aussi : Basé sur des valeurs de partage et d’autonomie, l’habitat participatif construit demain

Lire aussi : Oasis, pour incarner les valeurs de la solidarité et de l’écologie

Boutique : je passe à l'acte !

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros

34,00 €

Hors-série 10 : Souffle quantique

12,00 €

Lot « Comment devenir autonome » tomes 1&2 !

20,00 €

Kaizen 32 : Transition écologique, l’hymne de nos campagnes

6,00 €

En lien avec le sujet

contenu abonnés

Vivre en habitat participatif, c'est mieux et moins cher

Close

Rejoindre la conversation

Aboudi le 27/07/2017 à 22:59

L'idée est d'une éthique telle que ça inspire, à la fois séduit. En espérant un des vôtres, je vous exprime tous mes voeux de réussite.

Aboudi le 27/07/2017 à 22:54

Bonjour,
l'idée d'habitat participatif m'intéresse, pourriez-vous accepter de me renseigner , avec précision, sur votre projet.
Je suis professeur universitaire à Marrakech où je vis et travaille. Durant les vacances je suis souvent en Italie, à Ivrea où je possède une maison secondaire. Je suis intéressé par l'achat d'un petit pied à terre en France pour les vacances (en attendant de m'y installer définitivement).
Pour l'instant, je suis à Ivrea et voici mes coordonnées pour un éventuel contact.
modernicus_1@hotmail.com
Italie: 328 262 3388

Pierre-Charles le 19/07/2017 à 13:43

Tout à fait d'accord...
Il y a une vraie économie sur la marge du promoteur, mais en général elle est ré-investie en qualité de projet : matériaux bio-sourcés, systèmes énergétiques... ce qu'on n'aurait pas réussi à se payer sinon.
L'économie sur la mutualisation est vraiment relative, car le vivre ensemble vient souvent "en plus" et pas "à la place" (une chambre d'ami mutualisée super... mais qui se serait payé une chambre en plus dans son logement ?).
Quant à l'économie sur le coût du terrain, pourquoi pas, mais d'ici à arriver à 10% du prix de sortie du logement cela reste exceptionnel.

En conclusion, l'habitat participatif moins cher c'est une fausse bonne idée : l'important c'est que pour le même prix on aura beaucoup mieux.

bondoux le 04/06/2017 à 10:48

Bonjour,

Pourrions-nous entrer en contact au sujet de votre projet? Je cherche actuellement à rejoindre un groupe en mouvement vers l'habitat participatif.

J'habite Avignon mais nous pouvons dans un premier temps nous écrire et nous téléphoner. Mes coordonnées :

Sarah Bondoux
09 80 55 36 10 de préférence
06 95 10 53 95.

A bientôt

john le 25/02/2017 à 18:14

C'est important a suivre l'habitat participative pour la planete et la convivialite, en plus. Une vie partagee, c'est le but.

Agnieszka le 01/02/2017 à 10:28

Bonjour Marie,
Les solution architecturales sont là pour nous aider à traiter l'intimité de tous sans pour autant tartiner notre terre d'habitat individuel. L’acoustique, les orientations, la volumétrie etc. tout ça se gère en architecture. Je suis tout à fait pour le petit collectif car le bilan d'énergie grise et d'énergie 'd’exploitation et le meilleur.
Pourquoi ne pas cultiver et enrichir un savoir faire des bâtisseurs d'avant? Pourquoi ne pas se poser la question d'écologie d'espace? Et l'eau? Avec un investissement de groupe il est possible de construire des cuves de récupération d'eaux et minimiser l'impacte de l'habitat. Bref, il y a tant de sujets à débattre. C'est une belle discutions.
Bien à vous

Bien à vous

Benjamin Pont le 12/08/2016 à 01:33

Bonjour,
L'article est un peu léger et les chiffres mériteraient d'être précisés. L'habitat participatif permet avant tout de concevoir une autre manière d'habiter favorisant la solidarité, la convivialité et le partage. Les économies se réalisent surtout lors de la phase de vie grâce à une bonne conception/construction et également lorsque les habitants participent à la gestion.
Habitat & Partage participe à l'essor de ces démarches en facilitant le montage de projet et en mettant en relation les particuliers, les professionnels et également les élus. En maîtrise d'ouvrage ou en assistance à maîtrise d'ouvrage, la clé est de structurer, organiser et faciliter la démarche.
L'habitat participatif replace l'humain au centre de la fonction d'habiter. Son développement est prometteur car en forte demande!

Benjamin Pont le 11/08/2016 à 23:50

Tout à fait d'accord! Les économies sont à relativiser car, en général, les qualités architecturale et écologique sont plus importantes ce qui augmente les coûts. De plus, le levier de négociation des prix pratiqués par les entreprises est plus faible du fait de la singularité de l'opération. Les retours d'expériences d'Habitat & Partage montrent que l'argument du coût du logement n'est pas prioritaire. Par contre, les charges sont plus faibles et surtout la convivialité, la solidarité et le partage sont des armes puissantes pour recréer du lien social et favoriser la dynamique d'un territoire.

Verhaeghe Jonas le 21/06/2016 à 16:37

"Bonjour,

Nous sommes un groupe de personnes ayant pour souhait de créer une zone d'habitation participative pour plusieurs foyers.
Le projet en est encore à ses prémisses, néanmoins nous avons déjà quelques éléments incitant à l'optimisme quant à sa réalisation :

> Nous avons un terrain disponible de plus de 5000 m². Le propriétaire est prêt à en vendre une partie et est ouvert à ce type de projet. Le terrain se situe dans le splendide village de Saint-Sixt, sur les hauteurs de La Roche-sur-Foron et à moins de 30 minutes de Genève. http://www.saint-sixt.fr/

> Nous sommes accompagné par une architecte ayant déjà de l'expérience dans ce type de projet et motivée pour concrétiser nos rêves. Pour preuve de cet investissement, nous avons déjà réalisés des premières ébauches d'un projet qui ne demande qu'à être étoffé et analysé ensemble.

> Notre motivation est bien réelle. Bien qu'encore embryonnaire, le projet inspire 3 foyers déjà bien engagés dans les premières démarches et nous cherchons maintenant à définir quel serait notre "raison d'être" dans ce vivre-ensemble.

Ce que nous recherchons à l'heure actuelle, ce sont des autres personnes souhaitant créer ensemble cet avenir commun dans un esprit solidaire, éthique, écologique et résolument tourner vers l'humain.
Si cette démarche vous intéresse, n'hésitez surtout pas à nous contacter (verhaeghejo@gmail.com) pour organiser rapidement une première rencontre. Parlez-en également autour de vous, que le projet circule, se développe et devienne un jour notre réalité quotidienne."

Marie-Line DUPUY le 31/05/2016 à 21:28

Où est l'intimité dans les cages à poules que l'on nous propose dans les villes Lucie ??? où mes voisins m'entendent ronfler et moi les entends s'engueuler 5 jours sur 7 après leur apéro du midi ;)
Les écovillages (voir sur internet https://ecovillagesfrance.wordpress.com/ ) prônent un habitat INDIVIDUEL et collectif, dans la nature avec, chacun, son petit coin perso ... un mode de vie écologique, respectueux de la nature et des animaux (veg souvent), qui limitent leur pollution au strict minimum et invite au développement personnel, la méditation, la santé naturelle, l'alimentation locale et saine ...
Ne pas confondre avec l'idéé (faussement cultivée !) des communautés hippies :)
Cordialement

Marie-Line DUPUY le 31/05/2016 à 21:18

Si le concept de "regroupement" Humain basé sur une éthique commune vous "parle" et que sous le terme d'éthique vous y mettez, comme nous, la notion de respect du vivant et donc aussi des animaux (veg), je vous invite à nous rejoindre sur le groupe "projets écovillages" une des branches du réseau français des écovillages (GEN pour l'Europe)
=> https://www.facebook.com/EcovillagesFrance

Mathieu Sarrasin le 11/05/2016 à 16:34

Oui à l'habitat participatif! non au marketing des chiffres... Les économies de consommations n'ont aucun sens et aucune source n'est citée. C'est faire exactement la même chose que toutes ces boîtes de marketing que Kaizen est sensé ne pas suivre...
Il y a beaucoup d'arguments pour choisir l'habitat participatif, donc autant rester honnête et ne pas s'avancer en pondant des aberrations ce qui fait perdre toute crédibilité.

matthieu le 10/05/2016 à 04:41

En effet, l'intimité est similaire à un logement classique. Libre au groupe de choisir ce qu'ils souhaitent mettre en commun (laverie, serre, atelier, chambre d'amis....)

Plusieurs bons exemples d'autopromotion ici : http://www.ecoquartier-strasbourg.net/

Le gros avantage de ce système c'est qu'il permet à tout le monde de s'impliquer dans la construction de leur logement et donc de ne plus vivre dans des logements banalisés.

La ville se construit à nouveau par les habitants et non plus par les promoteurs immobiliers qui dessinent une ville de qualité moyenne.

castel le 09/05/2016 à 11:58

L'intimité est la même que dans un immeuble classique! Il ne s'agit pas d'habiter ensemble dans un même appartement géant. Simplement de partager les frais d'acquisition et de réfléchir ensemble à la mutualisation des espaces comme un jardin et des jeux pour enfants...

Lucie le 05/05/2016 à 14:43

Bonjour !

Je découvre juste ce concept, est-ce que ça ne revient pas à une sorte de colocation respectueuse de l'environnement ? Où est la part d'intimité ? C'est ce qui m’inquiéterait le plus dans cette démarche.

Sinon l'idée est vraiment super !