Bien-être et DIY Beauté

Vertus et secrets du hammam traditionnel

Au hammam, on prend soin de soi.

Depuis l’antiquité, les bains de vapeur sont reconnus pour leurs bienfaits corporels. Lieux de bien-être et de sociabilité, les hammams sont l’occasion de renouer avec douceurs du corps et détente de l’esprit. Et pour bénéficier de tous les atouts d’un soin traditionnel, Kaizen vous révèle quelques secrets de beauté.

 

Le hammam puise sa source à l’époque romaine, avec les thermes de l’antiquité. Les byzantins, puis les arabes et les ottomans l’adoptent, l’adaptent et le diffusent sur tout le bassin méditerranéen au fil des conquêtes. Nommés thermes, bains turcs, bains maures, puis hammams – « eau chaude » en arabe –, ces lieux de détente ont toujours joué un rôle social dans la cité. Dans la civilisation arabo-musulmane, ils deviennent un tel art de vivre que l’on évaluait la richesse d’une ville en comptant ses hammams.

 

 

En France, ces bains de vapeur apparaissent au XIXe siècle, sous l’appellation de «bains turcs», avec l’influence du courant orientaliste. Mais c’est avec les populations de migrants maghrébins que le hammam va se développer, essentiellement dans les grandes villes comme Paris ou Marseille. Si le hammam est traditionnellement animé par les rires, les cris d’enfants et les conversations, en France, il est souvent devenu un lieu de silence et de chuchotement.

 

Les soins du hammam

On dit qu’il purifie le corps et l’esprit. Le hammam a en effet bien des vertus : hygiène, détente, méditation, soin, beauté, sociabilité… Tout passe par l’enivrement des cinq sens ; ouvrir ses pores, humer les parfums, admirer les jeux de lumière et de vapeur, écouter les mélodies de l’eau puis en savourer les gouttes au bord des lèvres.

Au hammam, la première étape consiste à se détendre, nu (drapé d’un tissu) ou presque (vêtu d’un maillot de bain, souvent seins nus pour les femmes), pour laisser les vapeurs d’eau chaude dilater les pores de l’épiderme.

Après sudation et ouverture des pores, le gommage peut s’effectuer à l’aide d’un gant de crêpe (kassa). La pression abrasive exercée

Le 17 janvier 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Vertus et secrets du hammam traditionnel

Close

Rejoindre la conversation