Énergie, Mouvements citoyens, Politique, et Santé

Sophie Pelletier : « La 5G présente un réel risque de santé pour la population »

Par Lio Viry, le 26 septembre 2020



Face aux inquiétudes et aux polémiques suscitées par les fréquences 5G, Sophie Pelletier, présidente de l’association Pour Rassembler, Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies Electromagnétiques (PRIARTEM) se mobilise contre le déploiement de cette nouvelle technologie. La militante fustige l’absence d’un véritable débat sur le sujet et rappelle les risques que suppose sa mise en place.

 

Aux côtés de l’association Agir pour l’environnement, vous avez engagé, début 2020, un contentieux devant le Conseil d’État contre l’attribution des fréquences 5G. Êtes-vous contre le déploiement de cette nouvelle technologie ?

Nous avons fait ce recours en réponse à un silence gouvernemental. Lorsqu’un pays veut déployer un programme d’une tel ampleur sur son territoire, il est nécessaire qu’une étude d’impact préalable soit réalisée et qu’un véritable débat sur son utilité ait lieu. Certes, la 5G va permettre d’aller plus vite, mais pour quoi faire ? Nous entendons énormément de choses sur ses éventuels futurs usages, on nous dit que cela va servir à l’industrie, mais en même temps, il est prévu d’installer des antennes un peu partout pour les particuliers. Ça part dans tous les sens et concrètement, à part nous assener que cela va être génial, aucune étude ne prouve aujourd’hui les bénéfices tant vantés de la 5G. On a une technologie soi-disant extraordinaire, mais personne n’a jamais vraiment lancé de programmes de recherche d’envergure pour savoir si c’était dangereux ou non. C’est quand même incroyable ! Et cela s’explique en partie par le fait qu’un grand nombre d’acteurs issus de l’industrie ne veut tout simplement pas le savoir, car cela viendrait contrecarrer leurs intérêts personnels. En outre, le gouvernement est dans une posture idéologique, il nous fait la promotion d’un nouveau monde ultra-connecté, mais est-ce réellement le modèle de société vers lequel nous souhaitons évoluer, avec tous les risques et les impacts que cela suppose. Personnellement, je suis contre, et je suis loin d’être la seule, il suffit de voir comment le débat s’est enflammé ces derniers jours.

 

Effectivement, suite à la publication dans le JDD d’une tribune signée par plus de 70 personnalités politiques qui demandent un moratoire sur l’attribution des fréquences, Emmanuel Macron a réaffirmé que la France allait prendre le « tournant de la 5G » et fustiger ses opposants qui selon lui souhaiteraient « revenir à la lampe à huile » et instaurer un  « modèle Amish ». Comment réagissez-vous face à ces propos ?


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Sophie Pelletier : « La 5G présente un réel risque de santé pour la population »

Close

Rejoindre la conversation