Bien-être

Se mettre au sport chez soi

Par Véronique Bury, le 9 novembre 2020

©Véronique Bury

Yoga, stretching, danse, renforcement musculaire, et même endurance… Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de pratiquer une activité physique de chez soi tout en bénéficiant des conseils d’un coach. Immersion.

« Allez, étire bien ta jambe, vas-y, comme ça, c’est très bien… » Une voix résonne dans le salon de l’appartement de Julie, 46 ans. Sur son tapis bleu, les mains et les pieds au sol, installée dans posture « chien tête en bas », la quadragénaire souffle lentement tout en écoutant les consignes de sa coach de l’autre côté de l’écran d’ordinateur. Il est 9 h 30. Et comme chaque samedi matin, c’est l’heure de sa séance de yoga Iyengar. Depuis le confinement dû au Covid-19, Julie n’a pas raté une séance. Elle a même augmenté sa charge d’entraînement grâce aux nouvelles technologies, passant de trois séances hebdomadaires en salle à plus de cinq séances chez elle. « J’ai découvert les cours en ligne pendant le confinement et depuis, je ne peux plus m’en passer. C’est tellement pratique », confie-t-elle. Elle n’est pas la seule. En effet, d’après une étude de la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire publiée en partenariat avec l’institut de sondage IPSOS, en avril dernier, 66 % des Français ont continué à pratiquer une activité physique, dont une bonne partie en intérieur (49 %) et en suivant des cours en ligne (38 %). Comme Julie, Odile, 57 ans, a découvert ce concept durant le confinement et n’imagine plus s’en passer. « Même si je retourne en salle à la rentrée, je vais continuer à suivre des séances chez moi. C’est super agréable. En cinq minutes, on est prête, on n’a pas besoin de courir ou de se changer. On gagne un temps fou. »

©Véronique Bury

 

Lever les barrières

Il est effectivement tout à fait possible de se mettre à une activité sportive chez soi, et ce même si l’on ne dispose pas d’un vélo d’appartement ou d’un rameur. Véronique et Davina, les célèbres coaches de fitness des années 1980, avaient déjà largement contribué à démocratiser la pratique du fitness devant un écran de télévision [lire leurs portraits respectifs dans Kaizen, hors-série n° 15, « L’âge d’or ! Vivre mieux, en bonne santé, et plus longtemps »]. Mais chose nouvelle, on peut désormais s’adonner à une activité physique de chez soi tout en bénéficiant des conseils avisés d’un coach en direct. Le nombre de cours en ligne a en effet explosé depuis le confinement et l’on trouve désormais, parallèlement aux chaînes YouTube accessibles gratuitement, de plus en plus de coaches particuliers, de clubs de sport ou de danse, qui proposent des séances sur Internet en petit groupe afin de permettre des interactions directes entre coaches et élèves. « C’est une super idée ! Cela nous donne vraiment l’impression d’être dans un vrai cours et cela nous permet aussi de tester beaucoup de choses différentes », salue Angie, qui apprécie d’avoir ainsi pu s’essayer à la danse classique à 24 ans sans avoir à subir le regard des autres. Yoga, Pilates, Feldenkrais, barre au sol, danse, mais aussi renforcement musculaire, corde à sauter, stretching et même méditation et session de pleine conscience, il y en a pour tous les goûts sur le Net et pour tous les niveaux, du débutant au plus expérimenté.


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Se mettre au sport chez soi

Close

Rejoindre la conversation