Culture & Solidarités

Rosângela Corrêa : « La richesse de la nature, c’est la biodiversité. La richesse des êtres humains, ce sont les cultures. »



Aujourd’hui commence le 12e Forum social mondial, à Montréal. Rencontre avec Rosângela Corrêa, anthropologue brésilienne et professeur à l’université de Brasília, qui a participé au tout premier Forum, en 2001, au Brésil. Ce rendez-vous altermondialiste – qui continue de réunir des dizaines de milliers de personnes du monde entier – est, selon elle, toujours aussi nécessaire pour construire un autre monde, « ensemble ».

forum social mondial

Montréal, 9 août 2016. Avant de franchir les portes du 12e Forum social mondial, je vous propose un petit retour en arrière en compagnie de Rosângela Corrêa.

Rosângela Corrêa
© Pauline Cabirol

Brésil, 25 janvier 2001. Rosângela Corrêa, professeur d’anthropologie à l’université de Brasília, arrive à Porto Alegre après 35 heures de bus. Ce qui l’a motivée à faire un aussi long voyage ? Une invitation au premier Forum social mondial. Quinze mille lettres avaient été envoyées à des ONG et représentants de la société civile pour former une délégation. Et parce que Rosângela croit en cette possibilité qu’ensemble, un autre monde est possible, elle avait

Le 9 août 2016
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Rosângela Corrêa : « La richesse de la nature, c’est la biodiversité. La richesse des êtres humains, ce sont les cultures. »

Close

Rejoindre la conversation