Agroécologie et Parole de Pierre Rabhi

Pierre Rabhi : « L’humanisme interpelle chacun d'entre nous »

Pierre Rabhi ©P. Lazic

Dans son dernier livre d’entretien J’aimerais tant me tromper (Ed. de l’Aube, 2019) avec Denis Lafay, l’agriculteur philosophe Pierre Rabhi témoigne d’un engagement toujours aussi vif, à la fois critique et constructif, sur l’urgence et la nécessité de changer de paradigme. Rencontre.

Dans votre dernier livre, vous dîtes que vous êtes « dans divers engagements stimulés par une quête d’humanisme dont [vous êtes] convaincu qu’il le seul à pouvoir donner suite à l’aventure ». Pourquoi ?

Il suffit d’être attentifs aux actualités dans le monde pour se rendre compte que ça ne va pas très bien, que les êtres humains continuent à se faire la guerre et à détruire la vie. Je pense en effet que seul l’humanisme peut faire face à cet état du monde. Sachant que l’humanisme n’est pas à confondre avec l’humanitaire qui a pour vocation de soulager la misère des autres, parce qu’il relève de quelque chose de plus profond, de cette fraternité et de cette bienveillance qui est nécessaire si nous voulons vivre ensemble et cohabiter sans antagonisme sur cette planète. L’humanisme interpelle chacun de nous, il met de la vie et de l’énergie de l’amour dans la relation plutôt que de la compétition.

Dans votre aventure personnelle, vous avez emprunté une voie qui nourrit votre « quête de sens et de cohérence ». Comment ?

Oui car il y a plus de 55 ans, nous avons choisi de ne plus vivre dans une ville pour travailler en attendant la retraite, nous avons décidé de vivre autrement, à nos risques et péril, pour de ne pas rester dans une conformité sécurisante qui, en réalité, ne permet pas une véritable aventure de vie. Nous avons fait le choix de nous installer comme agriculteurs, en développant l’agroécologie pour nous rapprocher de la nature. Il nous semblait intelligent de ne pas la détruire, car en la détruisant c’est nous-mêmes que nous détruisons.

A

Le 2 décembre 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Pierre Rabhi : « L’humanisme interpelle chacun d'entre nous »

Close

Rejoindre la conversation