Peuples

« Peuple de la terre », les Mapuches s’organisent pour défendre
la nature et leur culture

Mur mapuche ©Départs

Dans la région de l’Araucanie, au sud de la cordillère des Andes au Chili, le peuple autochtone Mapuche lutte pour préserver ses terres ancestrales. Institutrice, Claudia Coñuiquir milite pour la défense de la forêt primaire, des eaux et des communautés pour sauvegarder leur culture. Kaizen a rencontré cette activiste lors d’une tournée française d’une délégation de Mapuches, organisée par l’association Départs, voyages solidaires  en octobre et novembre 2018.

A quels problèmes environnementaux votre communauté est-elle confrontée ?

L’Etat chilien et des entreprises internationales menacent de plus en plus les forêts primaires de notre région avec la déforestation. Leurs exploitations affectent l’environnement et la culture mapuche dans son essence spirituelle. Si la perte de la biodiversité est visible, le dommage spirituel ne l’est pas toujours pour le monde, mais il est réel, car la forêt est sacrée pour nous.

Notre communauté lutte aussi depuis huit ans, contre le projet de construction d’un barrage hydroélectrique. Celui-ci aurait non seulement un impact important sur l’environnement, mais aussi sur nos villages car le projet est situé à moins de 300 m d’un site sacré où nous nous réunissons pour nos cérémonies spirituelles.

C’est dans cette zone que nous cueillons aussi nos plantes médicinales et où nous utilisons l’eau de la rivière comme source de soin, d’eau potable et d’irrigation pour les cultures. Cette eau est également sacrée à nos yeux.

Comment vous organisez-vous pour résister et trouver des solutions à cette menace ?

Pour que de tels projets ne soient pas sur

Le 27 novembre 2018
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

« Peuple de la terre », les Mapuches s’organisent pour défendre
la nature et leur culture

Close

Rejoindre la conversation