Alimentation

Comment acheter son poisson ?



Comment dois-je acheter mon poisson ? Comment devenir consomm’acteur ? En France, avec plus de 200 espèces consommées provenant de plus d’une centaine de pays, la réponse n’est pas immédiate.

Les grandes lignes

Les règles pour acheter des produits aquatiques (poissons, coquillages, crustacés) de manière responsable sont aujourd’hui assez bien connues. Il convient de renoncer aux espèces dont les stocks sont épuisés ou qui ne sont plus en capacité de se régénérer. Il est aussi préférable d’acheter les animaux ayant eu au moins une fois la chance de se reproduire, en les choisissant de la « bonne » taille. Mais quelle est-elle ? Et comment savoir si le filet que l’on s’apprête à acheter provient bien d’un poisson mature ? De plus, cette règle n’est pas pertinente pour toutes les espèces, le prélèvement des gros individus pouvant entraîner des déséquilibres dans les populations. Éviter d’acheter pendant la période de reproduction – à nouveau, à supposer qu’on la connaisse – est aussi recommandé, mais il faudrait élargir cette période de repos à quelques mois avant, pour éviter de prendre les individus qui, à ladite période, vont se reproduire. Enfin, il vaut mieux donner sa préférence aux poissons dont les modes de production ont des effets limités sur l’environnement (privilégier certains engins de pêche comme la ligne, le filet droit, le casier, etc.) et un bénéfice social maximisé (emplois locaux).

Devant un étal de poissonnerie, l’acheteur peut-il suivre ces règles ? Concrètement, non ! Parce que ces informations de nature scientifique, lorsqu’elles existent, ne sont pas accessibles. Alors, que faire ? À défaut d’un idéal inatteignable, Kaizen vous propose quelques règles pragmatiques, à utiliser sans modération.

1. Limitez votre consommation de produits aquatiques sauvages. La limite biologique de la ressource halieutique mondiale nous invite à diminuer cette pêche.

2. Limitez votre consommation de produits aquatiques d’élevage carnivores (saumon, bar, daurade) et privilégiez

Le 5 novembre 2014
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Comment acheter son poisson ?

Close

Rejoindre la conversation

Végé le 03/11/2014 à 19:27

On peut très bien vivre sans manger de poisson.

http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article7