Santé

Pourquoi passer aux couches lavables ?



Les couches lavables sont une alternative économique, écologique et saine aux couches jetables qui, en bientôt 60 ans d’existence, se sont imposées comme une évidence pour 95 % des parents occidentaux.

 

Les couches lavables présentent trois avantages principaux :

  • Elles sont économiques, et ce, dès le premier enfant [1].

 

 

  • Elles sont écologiques :  de sa naissance jusqu’à ce qu’il devienne propre, un enfant utilisera en moyenne 4 500 changes (environ 800 kg de déchets), ce qui représente 5 % des ordures ménagères en France. C’est pour cela que des collectivités et des syndicats de traitement des déchets, mais aussi des crèches et des maternités mènent des programmes de promotion du lavable. Ainsi la ville de Morlaix (29) rembourse 50 € à ses administrés qui s’équipent, et le Sybert, le syndicat qui gère les déchets de Besançon (25), prête 16 couches pendant 1 mois afin que les parents puissent les tester sans frais et choisir le modèle qui leur convient.
  • Et la santé ? Les couches jetables sont des joyaux de chimie. On y trouve le polyacrylate de sodium, matière absorbante retirée des tampons féminins depuis 1985 [2], car mise en cause dans les cas de choc toxique. Le TBT (trybutil étain), puissant perturbateur endocrinien, a été trouvé dans différentes couches par Greenpeace en 2000. D’autres composés tels que les dioxines, le benzol (cancérigène), des composés organiques volatils – causant de l’asthme [3] –, entrent aussi dans la composition des couches jetables à l’insu des consommateurs, car rien n’impose aux fabricants de les mentionner. La peau et les organes génitaux des enfants sont pourtant en contact permanent avec les couches. Les couches lavables permettent d’éviter cette exposition.

Autre avantage des couches lavables : l’enfant reste conscient de son rythme d’élimination, car il sent l’humidité quand il a uriné, ce qui peut lui permettre d’être « propre » plus tôt [4].

Quelles couches ?

Il existe une multitude de couches lavables différentes, car chaque bébé a sa morphologie et chaque parent ses attentes. Une couche lavable est toujours formée d’une partie absorbante (en différentes matières : coton, bambou, chanvre, Tencel®, etc.) et d’une partie imperméable en PUL – polyester enduit de polyuréthane – ou en laine vierge enduite de lanoline naturelle (donc sans produits chimiques). On peut ajouter dans la couche un feuillet de protection (lavable ou jetable) destiné à recueillir les selles. Les jetables, en cellulose biodégradable, peuvent être lavés en machine, ce qui permet de les réutiliser 3 à 4 fois s’il n’y a pas eu de selles dessus.

On distingue deux grandes familles de couches lavables : les couches dites classiques sont composées d’un système « couche + surcouche » ; et les couches dites intégrales appelées TE1 (l’insert est compris dans la couche), TE2 et TE3 (accueillent un insert lavable ou jetable), qui combinent tous les éléments.

 

 

L’idéal est de tester. Certaines boutiques ou associations proposent des kits de plusieurs couches différentes en location. Sinon, en acheter un modèle d’occasion pour essayer avant d’acheter tout un lot.


[1]Les Couches lavables, État des lieux, enjeux et pistes pour agir, FNE, mai 2011

[2]Anne Schuchat and Claire V. Broome, « Toxic Shock Syndrome and Tampons », Epidemiologic Reviews, 1991

[3]R. C. et J. H. Anderson, « Acute Respiratory Effects of Diaper Emissions »,  Archives of environmental health, 1999

[4]Marianne Markmann, Les Couches lavables, Le retour !, éditions Jouvence, 2

 

 

 

Boutique : je passe à l'acte !

Résident - Monde - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros - 2 hors-séries

76,00 €

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros

34,00 €

Lot « Pour une enfance joyeuse » tomes 1&2 !

20,00 €

Hors-série 9 : Pour une adolescence joyeuse (12 à 18 ans - T3)

12,00 €

En lien avec le sujet

contenu abonnés
contenu abonnés

Pourquoi passer aux couches lavables ?

Close

Rejoindre la conversation

Kaizen Magazine le 24/01/2019 à 12:23

Bonjour à tous !

L'erreur est corrigée :)

Adrien W. le 23/01/2019 à 21:02

dans le premier tableau, la partie couche jetable est un copier/coller de la partie couche lavable.

Samantha S. le 23/01/2019 à 19:56

Bonjour et merci pour ce super article ! Juste une faute dans le premier tableau où le prix pour les couches lavables a été mis aussi pour les couches jetables...!