Écoconstuction

Olivier Sidler, de négaWatt : "La rénovation énergétique doit être, une grande cause nationale"

Maison rénovée

La rénovation des bâtiments à le triple avantage, de réduire les émissions de Co2, de créer de l’emploi et de diminuer les dépenses liées au chauffage des familles.  Reste à savoir , comment faire pour réduire drastiquement la consommation d’énergie de nos bâtiments ? Nous avons posé la question à Olivier Sidler, expert en maîtrise de l’énergie, et cofondateur de l’association négaWatt.

Texte Nolwenn Weiler, le 14/06/2020.

Commençons par un petit point historique. Depuis quand parle-t-on de rénovation énergétique en France ?

Tout commence en 2001, quand, avec plusieurs experts du secteur de l’énergie, nous créons l’association négaWatt. Notre objectif, c’est de montrer que face aux défis du dérèglement climatique, de l’épuisement des ressources et du risque d’un accident nucléaire, un autre avenir énergétique est possible. En tant qu’ingénieur, spécialiste des bâtiments, c’est en 2003 que j’ai imaginé la rénovation de la totalité du bâti en France, qui représente un énorme gisement d’économies d’énergie : environ 34 millions de tonnes d’équivalents pétrole (TEP, pouvoir calorique d’une tonne de pétrole) par an. Cela permettrait aussi la création de 120 000 emplois, ainsi qu’une formidable dynamisation du secteur du bâtiment pour une cause exemplaire.

J’ai étudié les solutions techniques, chiffré le montant des travaux et le temps qu’il faudrait pour les réaliser. J’ai été reçu dans de nombreux ministères qui trouvaient cela extrêmement intéressant, mais il ne s’est rien passé. En 2007, au moment du Grenelle, des propositions très ambitieuses ont également été annoncées, avec une réduction de consommation par rénovation de 38 % d’ici 2020, mais il ne s’est, à nouveau, pas passé grand-chose de concret, ou d’efficace. Les bonnes idées se perdent dans les méandres administratifs des ministères. Les gouvernements ont toujours peur que les Français n’acceptent pas. Il est vrai que rénover son logement, c’est compliqué, cela implique souvent de très gros travaux.

Entre-temps, l’urgence s’est accélérée. Est-ce encore le moment de se lancer ?

Bien sûr. Aujourd’hui, à moins de décider de ne rien faire contre le dérèglement climatique, on n’a plus le choix. D’après la loi de transition énergétique votée en 2015, tous les logements

Le 14 juin 2020
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Olivier Sidler, de négaWatt : "La rénovation énergétique doit être, une grande cause nationale"

Close

Rejoindre la conversation