Énergies renouvelables

Quel mix énergétique en France pour 2050 ?



Si l’on souhaite que le thermomètre terrestre ne chauffe pas trop, la question de la production énergétique se pose ! Comment chaque pays, et donc chaque citoyen-ne, va faire face à ce défi ? La France s’est engagée à réduire de 50 % sa consommation énergétique finale d’ici 2050 et diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 1990 et 2050. Alors, en 2050, on s’éclaire à la bougie ? Lors d’une conférence à la Recyclerie en septembre 2017, des représentants de Négawatt, Green Cross, Global Chance et du ministère de l’Environnement, dressent un panorama d’un mix énergétique possible. 

 

 

Les chiffres avancés pendant la conférence :

  1. Des usages aux ressources primaires (2015) :

2. Depuis la rédaction du premier scénario négawatt, la consommation réelle d’énergie en France diminue (tendanciel). Il reste encore à faire pour atteindre les objectifs de Négawatt (NW) :

3. Consommation finale d’énergie par secteur (2015) :

4.  Consommation d’énergie primaire par type d’énergie (2015) :

Boutique : je passe à l'acte !

Kaizen 27 : La lumière, clef du vivant, énergie de demain

5,00 €

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros

34,00 €

Hors-série 10 : Souffle quantique

12,00 €

Lot « Comment devenir autonome » tomes 1&2 !

20,00 €

En lien avec le sujet

Quel mix énergétique en France pour 2050 ?

Close

Rejoindre la conversation

SALIOU le 16/10/2017 à 23:37

Juste une remarque pour la lumière. Il faut en finir avec l'idée qu'économiser la lumière permet de faire des économies d'énergie. La lumière domestique vertueuse remise dans son contexte, c'est à dire dans un foyer chauffé 230 jours/an n'a aucun effet. En effet, avec une consigne de 19°C , moins de chauffage généré par la lumière sera compensé par plus de chauffage pour atteindre la consigne de 19°C. Au final la conso. ne bouge pas. L'économie est dérisoire puisqu'elle se fait en période chaude, là où les journées sont les plus longues ... donc bof bof !