Agriculture

Le monastère qui pratiquait l’agroécologie



Une communauté orthodoxe met en œuvre l’agroécologie sur un domaine de 60 hectares dans le sud de la France.

Monastère de Solan

Le jour n’est pas encore levé. Dans ce silence si singulier annonciateur de l’aube, le ruisseau coule lentement, sereinement ; la genette et la pipistrelle se préparent au repos ; la brume, diaphane, caresse les affleurements rocheux et s’apprête à pénétrer dans la forêt. Une voix s’élève. La lecture des saintes Écritures rompt le silence. Ce sont les matines, début de journée au monastère de Solan…

Offices, temps en cellule, temps du « grand silence »… Si les matinées et soirées sont à la vie monastique, de 11 heures à 17 heures chaque jour, les seize moniales de sept nationalités différentes du monastère de Solan s’affairent à leur « journée de travail ». Au programme : travail de la terre, transformation, valorisation et vente des produits issus de leur domaine.

Le choix de l’agroécologie

Nous sommes au début des années 90, à proximité d’Uzès, dans le sud de la France. À l’arrivée de la communauté à Solan, seuls 12 hectares étaient cultivés en monocultures. Le reste des terres était abandonné et les bois devenus impénétrables. À l’heure où les petites exploitations fermaient, le domaine, mis à mal par des années de culture conventionnelle, était lui aussi voué à disparaître. Côté bâtiments, ce n’était guère mieux. Il fallait en refaire les toits, transformer les dépendances en pièces d’habitation, restaurer la chapelle, installer un système de chauffage, d’assainissement, etc. La rencontre avec Pierre Rabhi fut déterminante. Alors que certains de leurs amis leur conseillaient d’arracher toutes les cultures et de choisir une activité plus rentable, les moniales ont fait le pari de la terre et choisi la voie de l’agroécologie.

Le 19 octobre 2013
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

En lien avec le sujet

contenu abonnés
| Agriculture biologique

Achetons mieux, achetons groupé

contenu abonnés
| Économie circulaire et Économie sociale et solidaire

Le recyclage du livre : une solution écologique et sociale créatrice d'emplois

| Agriculture biologique

L'agriculture biologique en chiffres

Le monastère qui pratiquait l’agroécologie

Close

Rejoindre la conversation