Bien-être et Santé

La communication non-violente est-elle vraiment bienveillante ?

Par Claire Birague, le 2 février 2021

©DR

La communication non-violente, technique de communication crée par le docteur en psychologie Marshall Rosenberg, se développe de plus en plus dans notre société. Cette méthode prône la bienveillance pour établir des « relations de paix » entre les individus. En théorie, elle fonctionne bien mais la pratique se heurte parfois à quelques obstacles.

« La communication non-violente, c’est une compréhension de la relation humaine, qui nous invite à nous rencontrer de coeur à coeur en dépassant les habitudes, les rapports de forces, d’agression, de manipulations », telle est la définition de Thomas d’Ansembourg, formateur certifié en communication non-violente (CNV), aujourd’hui auteur et conférencier. Cette méthode de communication créée par Marshall Rosenberg aux Etats-Unis a pour but de transformer les relations conflictuelles en dialogues paisibles. Elle se base sur quatre étapes : l’observation, l’expression des faits et des sentiments, puis des besoins pour ensuite formuler une demande précise en vue d’aboutir à une solution. « En utilisant ces quatre points et en aidant l’autre à faire de même, nous établissons un courant de communication qui débouche naturellement sur la bienveillance », décrivait le docteur en psychologie.

Si ce mode de communication est aujourd’hui utilisé par de nombreuses entreprises, associations, collectifs, certains biais peuvent être pointés du doigt. L’entreprise Haute Savoie Habitat est « entrée dans la communication non-violente dans la finalité qui était recherchée par Marshall Rosenberg : établir la paix », explique Vola Potinet, happy chief manager. Pour elle, il est important de ne pas se contenter d’appliquer les quatre étapes de la CNV : « Cela peut être un frein. Il ne faut pas la compartimenter comme si c’était des étapes mécaniques. On en perd l’authenticité alors que c’est cela qui est recherché au départ.»

D’autres pensent aussi que cette méthode n’est pas qu’un outil mais une intention d’être au monde. « Pour moi


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

La communication non-violente est-elle vraiment bienveillante ?

Close

Rejoindre la conversation