Bien-être

Jouer ensemble pour mieux travailler ?

Par Audrey Guiller, le 22 octobre 2020

Jeu en entreprise chez Kaizen

Renforcer les liens, apaiser les conflits, apprendre à mieux se connaître : le jeu en milieu de travail peut être un outil créateur de cohésion. Au Smictom 1 de Pipriac, en Ille-et-Vilaine, salariés et élus ont tenté l’expérience d’une chasse au trésor et en sont sortis plutôt contents.

« Samuel Brannan est l’Américain qui s’est le plus enrichi pendant la ruée vers l’or, en Californie. Je suis sa descendante et je sais qu’il a caché une partie de son magot ici, dans vos locaux. Si vous m’aidez à résoudre les énigmes pour le retrouver, je partage le trésor avec vous. » Voilà comment Lucile Rousseau, fondatrice de L’Échappée ludique et créatrice de jeux grandeur nature, s’est présentée au personnel du Smictom, à Pipriac. Cette administration s’occupe de la gestion des déchets en Pays de Vilaine. Peu avant Noël, Anita Sieper, la directrice du Smictom, a demandé à Lucile Rousseau d’organiser un jeu qui amènerait direction, agents de nettoyage, personnel des bureaux et élus à interagir.

L’objectif était de finir une journée de réunion sérieuse sur une note joyeuse… et de ressouder l’équipe. « L’idée est que les gens se concentrent ensemble sur autre chose que le travail », explique Anita Sieper. L’année précédente, cette fan de jeu avait déjà proposé à son équipe de faire une partie. « Je m’étais inspirée du Cluedo et j’avais imaginé une intrigue en lien avec l’entreprise. Je venais d’arriver à mon poste, dans un contexte difficile, et je trouvais important d’encourager la cohésion de l’équipe, de casser une certaine défiance. » En collaborant avec Lucile Rousseau, elle remarque que travailler avec une professionnelle est vraiment un plus : « En comparaison avec ce que j’avais bricolé, sa chasse au trésor était très qualitative. Le matériel était très beau, il y avait des figurines vraiment réussies. Les gens ont vraiment apprécié. »

 

Un révélateur de personnalités

« C’était vraiment chouette. À chaque étape du jeu, on a mis nos différends de côté pour nous amuser. Avec les élus, les échanges étaient plus naturels, moins formels. Du côté de mes collègues, j’ai découvert des tempéraments que je ne soupçonnais pas ! », confirme Émilie Piersiela, salariée en charge de la communication en pensant notamment à une personne plutôt introvertie qui s’est vraiment prise au jeu et est sortie de sa réserve. « Ces moments permettent de mettre en évidence les personnalités, intervient Anita Sieper. On peut distinguer ceux qui sont prêts à coopérer et ceux qui préfèrent avancer seuls. »

Deux heures de jeu suffisent-elles à changer une ambiance de travail ? « Non, bien sûr, répond Émilie Piersiela. Mais, même si le jeu ne résout pas tout, il rapproche et décrispe certaines relations. Il ouvre des possibilités. On sait que l’on peut avoir d’autres relations entre nous que celles auxquelles on est habitués. » Le fait d’avoir partagé un événement commun aide à tisser des liens, sait Lucile Rousseau : « Dans les jeux que je conçois, il y a toujours une histoire fictive. En endossant un rôle, les participants se lâchent davantage. Et ce qui les fédère, c’est qu’ils se créent des souvenirs en commun. C’est important dans la vie d’une entreprise. »

Je m’engage aux côtés de Kaizen pour un monde de solutions.

Je fais un don

 

Ce qui compte, cest le voyage

Pendant qu’ils s’étaient téléportés dans l’Amérique du xixe siècle, Lucile Rousseau a vu des salariés du Smictom qui ne se connaissaient pas s’écouter mutuellement, se dire « T’as raison, c’est une bonne idée », et rire également. « Quand ils sont capables d’interagir ainsi, c’est qu’il s’est passé quelque chose », sourit la créatrice, qui a elle aussi beaucoup apprécié l’expérience. Quand ils ont enfin ouvert la malle au trésor, les intrépides aventuriers ont découvert… des cailloux peints en or. Assortis d’un message : « Dans une quête, ce n’est pas la destination qui compte. Le vrai trésor, c’est le chemin parcouru pour y arriver. »


  1. Syndicat mixte intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères.

Pour aller plus loin

www.lechappee-ludique.fr


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Jouer ensemble pour mieux travailler ?

Close

Rejoindre la conversation