Alimentation et Économie & Gouvernance

José Bové : « Désormais les paysans bio détermineront les variétés de leurs semences »

José Bové

Jeudi 19 avril, les eurodéputés ont voté l’application de la nouvelle réglementation pour l’agriculture biologique. Contrôles plus stricts sur les importations, nouvelle réglementation pour les semences bio, réduction des coûts de certification pour les plus petits agriculteurs… Le point avec José Bové, député européen Europe Ecologie Les Verts.

Qu’est-ce que la nouvelle réglementation pour l’agriculture biologique va changer ?

Le premier point concerne les importations. Désormais elles devront suivre la réglementation européenne : l’Europe n’acceptera pas l’entrée de produits fabriqués en fonction de cahiers des charges fantaisistes. Il y aura une surveillance à la fois dans les pays de départ et à l’arrivée en Europe pour renforcer clairement le contrôle de la filière et empêcher le faux bio.

Le deuxième élément porte sur le renforcement du lien au sol. Ce fut une vraie bataille avec des pays comme la Hollande qui voulait que l’on puisse faire du bio hors-sol, dans des bacs. Aujourd’hui, le lien au sol a été vraiment réaffirmé, même s’il existe encore des dérogations pour quelques pays au nord du cercle arctique, comme la Finlande. Mais d’autres pays, notamment la Suède, le Danemark et la Hollande, faisaient pression pour avoir les mêmes droits.

Enfin le troisième point, et je dirais que c’est le plus important dans cette nouvelle législation, c’est la mise en place de la réglementation complètement nouvelle sur les semences bio et sur les races animales. Jusqu’à présent il y avait très peu de semences bio et pas de marché spécifique. Désormais, ce sera aux paysans bio de déterminer les variétés, la façon dont ils les

Le 4 mai 2018
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

José Bové : « Désormais les paysans bio détermineront les variétés de leurs semences »

Close

Rejoindre la conversation