Culture & Solidarités

JR : mobiliser grâce à l'art



JR est un photographe français, célèbre pour ses immenses portraits affichés dans les rues. En dix ans, il est passé du graffiti aux grands projets comme 28 mm (série de portraits des habitants de la cité des Bosquets) ou Face2Face (portraits d’Israéliens et de Palestiniens affichés sur le mur de séparation à Jérusalem), puis au film Women are Heroes. Aujourd’hui gratifié d’une reconnaissance internationale, il est néanmoins plus que jamais à la recherche de sens dans ses projets et du moyen de transmettre sa démarche de création, de liberté et d’engagement au plus grand nombre.

Alors que le film sur son projet Inside Out vient de sortir dans les cinéma MK2, nous publions cette interview de mars 2012.

Cyril Dion : Pourquoi fais-tu ce que tu fais ?

JR : Pour être honnête, je n’ai pas de réponse claire. Ma démarche est née d’une grande curiosité, d’une envie de partager, d’interagir avec les gens. C’est pour cette raison que mon travail est en constante recherche et en perpétuelle évolution.

D’où vient cette idée de coller des photos immenses dans tous ces endroits ?

Le principe n’est pas de faire du gigantesque pour le gigantesque mais de s’adapter à l’architecture d’un endroit. Ce qui m’intéresse c’est de traduire notre lien à la ville dans un rapport direct avec la matière.

Aujourd’hui, tu es vu comme un artiste assez engagé. Avais-tu dès le départ cette intention de participer à l’évolution de la société par ton travail ?

Non. Tout est parti de ma période graffiti où j’écrivais mon nom partout. C’était l’envie d’exister, l’égocentrisme… Et puis les choses ont évolué au contact des gens. Le tournant s’est fait au moment des émeutes à Montfermeil en 2005. On avait utilisé un

Le 17 novembre 2013
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

JR : mobiliser grâce à l'art

Close

Rejoindre la conversation