Semences

Les Gardiens de semences poussent dans les lycées

Le jardin pédagogique du groupe scolaire Saint Nicolas s'étend sur un campus de près de six hectares © Sabah Rahmani

Les semences sont en danger ! Et comme il n’est jamais trop tôt pour être sensibilisé à la cause, l’association Plante & Planète a lancé les ateliers « Gardiens de semences » auprès de collégiens et lycéens franciliens. Pour assurer un meilleur avenir à la biodiversité, les intervenants tentent de recréer du lien entre les adolescents et le monde végétal. Reportage au lycée Saint Nicolas à Igny (91).  

« Alors, qui est le soleil ? » D’un seul mouvement, les dix adolescents regardent la petite carte plastifiée que l’on vient de leur distribuer. Sur chacune d’elle, un mot : sol, salade, limace, poule, air, eau, canard, mare, arbre fruitier et soleil. « C’est Adam, madame ! », lance l’un d’eux en réponse à Laurence et Marion de l’association Plante & Planète. En cet après-midi ensoleillé, les deux intervenantes animent un atelier « Gardiens de semences » auprès de la 3e professionnelle agricole de l’ensemble scolaire Saint-Nicolas à Igny (91). Le but ? Sensibiliser les jeunes à la nécessité de protéger les graines, pour assurer le maintien de la biodiversité.

« Qui a besoin du soleil ?», reprend Laurence en regardant Adam, placé au centre d’un cercle formé par ses camarades. « La salade ? », répond-il. « Ok, alors qui a besoin de la salade ? — La limace. ». Chaque élément cité, dont la carte est détenu par un lycéen, est ainsi relié à l’autre par le fil d’une bobine pour symboliser leurs liens dans la nature.  « Imaginons maintenant que l’on déverse un polluant dans l’eau. Qui sera atteint et devra lâcher la corde ? », demande Laurence. « Tout tombe, s’exclame François, car tout le monde a besoin d’eau pour vivre ! » La ficelle, toute enchevêtrée, désormais lâchée par les dix paires de mains, s’étale au sol. « Dans un écosystème, tous les éléments sont liés les uns aux autres. Tous doivent donc être protégés », conclut l’intervenante, le ton pédagogue.

Créée en 2007, l’association sensibilise le grand public aux menaces pesant sur les plantes et insiste sur la nécessité de protéger, voire recréer le lien vital qui unit l’Homme au végétal. Plante & Planète a

Le 20 juin 2017
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Les Gardiens de semences poussent dans les lycées

Close

Rejoindre la conversation

Kaizen, média positif le 23/06/2017 à 20:02

Bonjour Aline, merci pour votre enthousiasme et votre soutien !
Nous sommes ravis que nos articles vous inspirent et sèment des graines en vous. Bravo !
Vous pouvez contacter l'association de notre part sur le mail suivant
bonjour@planteetplanete.org
Bonne continuation !

Aline le 22/06/2017 à 00:25

Bonjour Kaizen, j'ai 13 ans et je me demandais si l'association passait aussi dans le 95 ou comment les contacter, car si c'est le cas, ce serai bien que l'association passe dans notre collège pour sensibiliser les élèves (ça ne peut qu'être bénéfique!).
Vos articles sont supers, et j'espère pouvoir vous aider en donnant mes gouttes sur lilo!
Cordialement