La Fresque du Climat : jouer pour comprendre

Par Aude Raux, le 2 décembre 2020

Fresque du climat @Derigny

La Fresque du Climat est un outil ludique créé en 2015 par Cédric Ringenbach, consultant indépendant en changement climatique. But de ce jeu de cartes et des ateliers participatifs et créatifs associés : relier causes et conséquences du dérèglement climatique en faisant appel à l’intelligence collective.

« Avant de commencer à jouer à La Fresque du Climat, est-ce que chacun pourrait préciser quel est son niveau de connaissance en matière de dérèglement climatique ? », demande Charles Sirot, animateur. « Nous, on ne sait rien du tout », répond Fatimah, entourée de ses deux filles de 8 et 9 ans. « Moi, je suis au courant des grands principes. Si je me suis inscrit, c’est parce que je suis très anxieux face aux prévisions des climatologues », confie Pierre. « De mon côté, je connais bien le sujet, car je suis chercheur spécialiste des océans. Ce que j’attends de cet atelier, c’est d’apprendre à faire de la vulgarisation scientifique pour pouvoir m’adresser au grand public », raconte Mustapha. Après ce tour de table hétéroclite, l’animateur expose la règle du jeu : « La Fresque du climat se compose de quarante-deux cartes qui permettent d’appréhender, de façon ludique, le complexe rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). C’est la seule et unique source d’information. Il s’agit donc de faits scientifiques. Le but du jeu est de relier les causes et les conséquences du dérèglement climatique en faisant appel à l’intelligence collective. Et, à la fin, de cocréer une fresque. »

Réunis autour du poêle à granulés de la Maison de l’écologie 1, à Saint-Denis (93), les dix participants se lèvent pour se répartir en trois groupes. Charles Sirot leur distribue un premier lot de cartes. Au verso est imprimé un titre au-dessus d’un graphique ou d’une photo. Au recto figure une explication à la fois pédagogique et synthétique. Chaque lecture, à voix haute, déclenche des discussions entre les joueurs. Ensemble, ils associent au fur et à mesure les cartes entre elles, en traçant des flèches sur une grande feuille de papier qui recouvre une table. L’animateur passe entre les groupes pour répondre aux interrogations qui surgissent : « Je n’ai pas compris pourquoi la fonte de la banquise n’entraînait pas une hausse du niveau des océans », demande une participante. L’animateur prend alors « l’image du glaçon qui fond dans un verre d’eau, sans le faire déborder ». « Ça fonctionne aussi avec le pastis ? », intervient en riant un autre. Grâce à cette approche systémique de la question climatique, chacun prend conscience à quel point tout est lié. Les activités humaines (industrie, agriculture, bâtiment et transport) entraînent ainsi une augmentation des gaz à effet de serre qui a pour conséquences la hausse des températures et son cortège funeste : effondrement de la biodiversité, raréfaction des ressources en eau douce, submersion du littoral, inondations, sécheresses, incendies, etc.


© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

La Fresque du Climat : jouer pour comprendre

Close

Rejoindre la conversation