Énergie

Ende Gelände : la désobéissance civile de masse

Ende Gelände : la désobéissance civile de masse / Jérômine Derigny, collectif Argos

En juin dernier, 6 000 militants venus de l’Europe entière se sont rendus en Allemagne, en Rhénanie du Nord, à l’appel de l’organisation allemande Ende Gelände. En bloquant, le temps d’un week-end, l’accès à l’une des plus grosses mines de charbon d’Europe, cette opération montre simultanément l’organisation collective mise place et le rapport à la police allemande, très différent. Azna, membre de Radiaction (issu de Ende Gelände France) nous raconte ces trois jours de désobéissance civile.

 

 

Ende Gelände : la désobéissance civile de masse / Jérômine Derigny, collectif Argos
Ende Gelände : la désobéissance civile de masse / Jérômine Derigny, collectif Argos
Ende Gelände : la désobéissance civile de masse / Jérômine Derigny, collectif Argos

Par Jéromine Derigny, collectif Argos


En savoir plus : 

Lire notre dossier spécial dans le K46 « Désobéir pour la planète » disponible ici !


Lire aussi : 

Le contre-G7 au Pays-Basque : un front commun d’alternatives face au système capitaliste

Actions non-violentes : montrer que transformation personnelle et transformation sociale sont intimement liées

Guillaume Meurice : un végétarien à l’humour vache

Boutique : je passe à l'acte !

Kaizen 46 : Désobéir pour la planète

6,00 €

Pro - France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros

38,00 €

Petit manuel de résistance contemporaine

15,00 €

Devenir consom'acteur - L'huile de palme

8,00 €

En lien avec le sujet

Ende Gelände : la désobéissance civile de masse

Close

Rejoindre la conversation