Culture & Solidarités

En roue libre pour changer de société



En complément du dossier La vie en roue libre de Kaizen 21, voici des idées pour vous mettre en selle !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quel vélo pour voyager ?

Le vélo

Pour un long voyage, prévoyez un modèle de qualité en acier (800 euros et plus). Vous pourrez ressouder les pièces en cas de casse. Pour des vacances en France, n’importe quel vélo acheté chez un vélociste – surtout pas au supermarché –, fera l’affaire (à partir de 300 euros). Prévoyez un solide porte-bagages pour accrocher des sacoches étanches (80 euros la paire). Rajoutez une béquille double (40 euros). Le sac à dos, même petit, est déconseillé. Tout l’indispensable (coupe-vent, appareil photo, carte) doit tenir dans la sacoche de guidon (50 euros). Ne pas dépasser la moitié du poids du cycliste en bagages. Le plus souvent, 20 kilos suffisent. Si l’on part longtemps ou en famille, l’idéal est de disposer de sacoches avant et arrière pour répartir la charge. La remorque est surtout intéressante pour transporter des enfants (à partir de 200 euros). Sinon, elle prend de la place.

Le matériel

Révisez votre monture avant de partir. Des pneus neufs, des roues dévoilées, une chaîne récente, des câbles et patins de frein changés et un éclairage qui fonctionne. Entraînez-vous aux réparations de base et emportez un peu de matériel (clefs, démonte-pneu, rustines, chambre à air neuve, dérive-chaîne), une pompe et un bon antivol en U.

Les bagages

Tente, matelas, duvet, popote et réchaud. Serviette ou paréo en été, cape de pluie, polaire, coupe-vent, chaussures imperméables, quelques sous-vêtements, deux cuissards, deux tee-shirts (évitez le coton), une tenue pour l’après-vélo et des sandales. Gants de cycliste, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire, trousse de toilette et pharmacie, savon de Marseille pour la lessive et le corps, lampe de poche, cartes, sacs-poubelle, élastiques, pinces à linge, ficelle, appareil photo, carnet, crayon et un livre. C’est tout.

Un forum utile : voyageforum.com

 


Des idées pour favoriser l’usage du vélo en entreprise

Créer un bus cycliste

 

bus cyclistes©Patrice.Nin

« Vous allez travailler chaque matin à vélo ? Postez votre itinéraire et vos horaires de passage sur Internet. Vous donnerez envie à d’autres de vous rejoindre. Ensemble, vous formerez un bus cycliste. Non seulement c’est convivial, mais c’est aussi plus sécurisant de rouler en groupe. On est plus visible et mieux respecté par les automobilistes », explique Hervé Bellut, qui a eu cette idée géniale à Toulouse, il y a dix ans. Le site des bus cyclistes qu’il a créé compte déjà 161 lignes. Certaines fonctionnent au ralenti, car il est difficile de trouver des personnes qui effectuent le même parcours à la même heure. Pour plus d’efficacité, Hervé veut désormais convaincre les entreprises de créer leurs propres bus cyclistes en concertation avec leurs salariés. À la clef, moins de places de parking automobile et des salariés moins stressés.

Plus d’infos sur : buscyclistes.org

Se rendre au travail en vélomobile

 


Lire aussi : Objectif : vélonomie !

Lire aussi : Les Cadres à vélo

 

Boutique : je passe à l'acte !

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros - 2 hors séries

54,00 €

Hors-série 13 - Avez-vous l'esprit nomade ?

12,00 €

Choisir des vacances solidaires

8,00 €

Lot « Santé et Spiritualité »

20,00 €

En lien avec le sujet

contenu abonnés

En roue libre pour changer de société

Close

Rejoindre la conversation

Bastien le 19/03/2016 à 12:28

Bonjour à toutes et à tous
Le vélo est un ami que j'ai depuis très longtemps ou bien plutôt les vélos. Ayant habité un pays où le vélo est à l'honneur...le Danemark, j'ai un peu de mal bien que des efforts ont été fait ses dernières années à à me véhiculer avec cette merveilleuse invention non polluante, no agressive ( pas de bruit), facile à manipuler, idéale pour se garer, bonne pour la santé, pour s'aérer ( à part les gaz et les particules des voitures ) Seulement il y a un point qui m'énerve c'est les pistes cyclables qui n'ont pour moi aucun sens. Exemple je prends un piste coté droit à un moment je vois un autre cycliste qui arrive droit sur moi, donc roulant à l'anglaise à gauche, nous nous
frôlons en espérant qu'il n'y aura pas une voiture qui passe au même moment, je continue et après un croisement plus rien plus de piste, bon tant pis, après quelques temps la piste réapparait pour arriver sur une autre piste cyclable, mais là, juste en face d'un local pour passer son permis de conduire...une voiture garée barrant le passage. Sans compter les motos et les bus qui empruntent les mêmes pistes. :-( J'ai le tournis )
Un conseil, prenez vôtre vélo et allez faire un tour pour les vacances au Danemark pour vous inspirer ça vaut la peine. Vive le VELO !

Timmel le 01/07/2015 à 17:45

Bon dossier sur le vélo en général, même si on ne peut pas être d'accord avec tout.
Quelques idées reçues, un peu d'anarchie lorsqu'on veut pousser la voiture hors de la ville, ce n'est pas comme cela qu'on apprendra à cohabiter entre 2 et 4 roues.
Aucun article sur le réseau cyclable français. (Le pour et le contre des voies dédiées aux vélos).
Pour m'être rendu au travail en vélo pendant plus de 30 ans été comme hiver, j'ai réalisé que je n'étais pas un exemple à suivre.