Cinéma

Cinéma : Jeune bergère, le combat d’une femme libre

Jeune bergère

Qui n’a jamais rêvé de quitter la ville pour aller vivre à la campagne ? Dans son documentaire Jeune bergère, Delphine Détrie filme le quotidien d’une ancienne citadine qui réalise son rêve : élever des moutons pour être au plus près de la nature. Une aventure riche en poésie, en obstacles et en humilité… 

Sortie en salles le 27 février 2019.

 

C’est tout en douceur et en rudesse que le vent souffle sur la bergerie de Stéphanie. Cette ancienne graphiste, assistante de production à Paris, qui a posé ses valises dans le Cotentin, ne s’attendait sans doute pas à braver autant d’obstacles pour réaliser son rêve. Devenir éleveuse de moutons au cœur des prés salés. Sous l’œil de la caméra de Delphine Détrie, qui l’a suivie pendant plus d’un an et demi, la jeune femme apprend à vivre modestement au gré des saisons. « Je voulais que le film soit une immersion, avec des symboles qui soulignent la précarité du milieu dans lequel elle évolue », souligne la réalisatrice.

 

Dans cet univers réaliste, à la fois brut et poétique, le spectateur est autant saisi par la beauté des paysages que par la ténacité de Stéphanie. Contre vents et marées, elle évolue avec patience dans ce milieu où les moutons semblent mieux l’adopter que ses voisins… Malgré les risques du métier (météo, maladies, vols, lourdeurs administratives…), l’héroïne aspire toujours à trouver la voie des solutions et de la conciliation. Créative, elle puise dans sa passion les ressources nécessaires pour faire vivre son métier en diversifiant ses activités avec la mise en place d’une conserverie de légumes bio, des visites pédagogiques, ou en tentant de faire revivre des métiers anciens avec la laine des moutons. Une volonté farouche d’aller au bout de sa liberté.

 

 

Le documentaire dresse ainsi le portrait, sensible et sans idéalisme, de la belle et courageuse Stéphanie qui élève seule son fils de 8 ans. « Elle a choisi d’embrasser un métier qui faisait sens pour elle. Je dis souvent que Jeune bergère est un film sur le sens du travail », explique Delphine Détrie. Avec ses 180 moutons, Stéphanie a aussi choisi une exploitation à taille humaine où le troupeau évolue au cœur des prés salés. La nature ne lui fait pas peur, au contraire. Elle gère avec brio et humilité sa relation avec elle. Acceptant les forces, les beautés et les fragilités du milieu. Tout à son image…

 

Sabah Rahmani

 

Jeune bergère, un film de Delphine Détrie

91 min, 2019

Production : Lux For Film

Distribution : KMBO film 


Voir aussi :

Bergers, ils se laissent guider par la nature

Un berger dans la ville

Boutique : je passe à l'acte !

Hors-série 11 : Le féminin, au cœur du changement

12,00 €

France - 1 abonnement - 1 an - 6 numéros - 2 hors séries

54,00 €

Hors-série 13 - Avez-vous l'esprit nomade ?

12,00 €

Choisir des vacances solidaires

8,00 €

En lien avec le sujet

contenu abonnés
contenu abonnés
| Agroécologie et Énergies renouvelables

Le miscanthus, une plante pour remplacer le plastique ?

Cinéma : Jeune bergère, le combat d’une femme libre

Close

Rejoindre la conversation