Bien-être

Christophe André et la marche : être le chien de soi-même

Christophe André et la marche : être le chien de soi-même

« Marcher dans une forêt entre deux haies de fougères transfigurées par l’automne, c’est cela un triomphe. Que sont à côté suffrages et ovations 1 ? » Cioran, penseur réputé pour son nihilisme, n’aimait rien plus que de longues marches dans la nature, où il puisait vraisemblablement inspiration et réconfort.

L’autre jour, en bavardant avec une amie, je lui expliquais que j’avais besoin de marcher tous les jours dans le vert, de me balader une heure, sans but, juste pour faire du bien à mon corps et nettoyer mon esprit. Et que je ne refusais jamais une proposition de promenade. Mon amie en riait, et me racontait qu’elle était obligée de faire la même chose plusieurs fois par jour, mais pour son chien. Je songeais alors que ce qu’elle faisait pour son chien, cela me faisait du bien de le faire pour moi ; j’étais à la fois le maître et le chien, le chien de moi-même : une moitié infatigable et toujours prête à sortir ; une moitié parfois plus paresseuse et rapide à trouver des arguments pour rester dedans (trop tôt, trop tard, fatigué, trop à faire…)

Mais c’est toujours le chien en moi qui gagne : le mauvais temps ne me dissuade jamais ; je m’équipe en conséquence. Et les promenades sous la pluie ont ceci de savoureux qu’on y est seul, que les odeurs y prennent une note particulière : un plaisir supplémentaire !

Le 22 juillet 2019
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Christophe André et la marche : être le chien de soi-même

Close

Rejoindre la conversation

Amaury d. le 05/08/2019 à 23:43

Totalement d'accord avec votre propos. J'ajouterais cependant que je privilégie la gyroroue uniquement pour remplacer la voiture, le bus, le métro, mais certainement pas pour remplacer la marche à pied. Elle me permet de prolonger certaines "sensations marche" plutôt que d'être d'office déconnecté complètement de la nature en étant enfermé dans des bulles de métal et de verre !