Musique

Arthur H : « C'est le cerveau global humain qui se réinvente et qui crée »



L’artiste français s’est engagé avec Le chant des Colibris, l’appel du monde de Demain, lancé le 31 janvier dernier. Aux côtés de Pierre Rabhi, Cyril Dion, Nicolas Hulot, d’artistes et de citoyens, il a signé cet appel qui vise à « remettre la planète et l’être humain au cœur de nos politiques ». Arthur H participera à une tournée de rencontres citoyennes et de concerts organisés dans 6 villes de France de mars à juin 2017. Rencontre avec un citoyen sensible et libre.

Pourquoi vous êtes-vous engagé dans cette campagne citoyenne ?

Pour plusieurs raisons : le désir de rencontrer des gens, nourrir ce rassemblement et cultiver l’espoir que les idées véhiculées par l’appel puissent progresser. Mais la principale raison est liée à l’importance capitale de collaborer avec le vivant, en intelligence et en conscience, avec beaucoup de respect et même d’amour ; être dans le sentiment que la vie est un phénomène merveilleux, être en échange avec les autres, la nature et le monde qui nous entoure. L’idée que l’on exploite le vivant comme quelque chose de mort, comme un objet, m’est vraiment insupportable. C’est une grande violence qui est faite à tout ce qui vit.

Pour autant, je ne trouve pas que l’humanité soit à la porte de l’apocalypse – c’est une idée abstraite qui ne m’intéresse pas parce qu’elle ne mène nulle part. Je suis conscient qu’il y ait des choix à faire, et cet appel est un rêve de société qu’il faut absolument nourrir.

Comment ?

Si j’ai une âme très libertaire et que je n’ai pas du tout envie d’avoir un engagement

Le 9 février 2017
© Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Soutenir Kaizen Magazine, c'est s'engager dans un monde de solutions.

Notre média indépendant a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Faites un don et supportez la presse indépendante !

JE FAIS UN DON

Arthur H : « C'est le cerveau global humain qui se réinvente et qui crée »

Close

Rejoindre la conversation

gaultier le 10/02/2017 à 06:30

Je soutiens "Le chant des colibris" mais lorsque vous invitez les politiques à soutenir le mouvement ,je crains qu'ils s'en servent pour leur intérêt particulier et non pour l'intérêt général du peuple représenté par les Colibris . Il y a tellement de gens remarquables en dehors des partis qui pourraient nous accompagner vers un monde plus humaniste et plus juste